/misc
Navigation

Une dernière soirée qui va brasser

La RTC et les taxis devront s’ajuster pour dimanche soir

Il y avait encore foule samedi soir pour cette avant-dernière soirée du FEQ, mais sans doute rien de comparable avec ce qui attend la ville dimanche. Entre la clôture du festival avec Muse et le spectacle d’Iron Maiden au Centre Vidéotron, Québec risque de se coucher tard.
Photo Agence QMI, Daniel Mallard Il y avait encore foule samedi soir pour cette avant-dernière soirée du FEQ, mais sans doute rien de comparable avec ce qui attend la ville dimanche. Entre la clôture du festival avec Muse et le spectacle d’Iron Maiden au Centre Vidéotron, Québec risque de se coucher tard.

Coup d'oeil sur cet article

La fin de semaine rock du Festival d’été s’est poursuivie sans encombre, hier, avec le spectacle de Gorillaz qui a ravi la foule nombreuse, quoique moins dense que la veille.

Pour l’avant-dernier spectacle du 50e Festival d’été de Québec (FEQ), le célèbre groupe britannique a attiré un public éclectique à l’image de sa facture sonore.

Celui-ci s’est montré particulièrement collaboratif, comme la veille pour Metallica. « Je m’attendais à pire. La foule est calme et elle collabore, c’est une belle soirée », mentionnait le coordonnateur médical d'Ambulance Saint-Jean, Pier-Luc Vocal.

Les autorités croisent les doigts

Les autorités croisent les doigts pour que cette attitude se poursuive dimanche soir, alors que deux groupes légendaires, Muse et Iron Maiden, se produisent au même moment, respectivement sur les Plaines et au Centre Vidéotron.

L’affluence monstre anticipée et les nombreuses entraves à la circulation présenteront leur lot de défis.

Au Réseau de transport de la capitale (RTC) comme chez les taxis, on affirme être prêt à faire face à cette dernière journée de festivités qui s’annonce exigeante.

En entrevue avec Le Journal, le président du RTC, Rémy Normand, se fait rassurant. « On construit notre expérience depuis plusieurs années, et ce, avec un bon taux de réussite », assure-t-il.

Exceptionnellement, le Centre Vidéotron ne sera pas desservi par les navettes spéciales, qui seront plutôt affectées au FEQ.

« On a privilégié cette approche pour éviter la confusion, entre autres, mais également parce qu’on pense que c’est la meilleure offre pour le Centre Vidéotron », indique M. Normand. Il invite les spectateurs d’Iron Maden à utiliser l’un des Parc-O-Bus qui offriront quelque 1000 cases de stationnements.

Pour sa part, le président de Taxi-Coop, Abdallah Homsy, estime qu’à l’échelle de la ville, autour de 450 véhicules seront disponibles pour prendre des clients.

Il recommande aux fans d’Iron Maiden de se présenter à l’entrée principale de l’amphithéâtre à la sortie du concert. « On ne pourra pas couvrir toutes les portes. On va se concentrer sur la porte principale et on demande aux gens de ne pas se déplacer dans les rues à côté », conseille-t-il.