/weekend
Navigation

Une expérience unique

Harmonium
Photo courtoisie, Jean-Charles Labarre Serge Fiori et Louis Valois signent la trame musicale du spectacle de clôture de l’International des feux Loto-Québec, qui sera présenté à La Ronde, le 5 août.

Coup d'oeil sur cet article

Élaborer la trame musicale du spectacle de clôture de l’International des feux Loto-Québec : c’est le mandat que l’on a confié à Serge Fiori et Louis Valois, il y a quelques mois. L’expérience, unique en son genre, s’est révélée d’autant plus marquante que le duo devait composer strictement avec les œuvres de Fiori et d’Harmonium.

« C’est très touchant. C’est merveilleux », nous a dit en entrevue Serge Fiori, premier artiste québécois dont l’œuvre sera célébrée dans le cadre d’un spectacle pyromusical de l’International des feux.

« C’est une très grande expérience, a pour sa part déclaré Louis Valois. On se retrouve, Serge et moi, dans le même état dans lequel on était au moment où on faisait partie d’Harmonium­­­ et qu’on faisait des shows. »

Il aura fallu trois mois aux musiciens pour créer la trame sonore de 30 minutes que l’on attendait d’eux.

« C’est un peu comme monter un album (...) Tout d’un coup, je m’assois devant ma table de travail, en studio, et je me mets à improviser. À un moment donné, il y a une séquence qui s’établit, avec ses montées et ses effets, a expliqué Serge Fiori. Ça s’est fait instinctivement­­­. »

Tout au long de la démarche, le duo a pu compter sur la collaboration de Paul Csukassy, le directeur technique de l’événement.

« Ça nous a pris trois ou quatre essais avant de trouver la bonne combinaison, a souligné le chanteur. Parfois, nous étions trop planants (rires). On nous a dit qu’on ne laissait pas beaucoup de jeu pour les pétards ! »

Présenté le 5 août, le spectacle permettra au public d’entendre une vingtaine de pièces tirées de l’ensemble de l’œuvre de Fiori et d’Harmonium. Parmi elles, on compte ­Aujourd’hui, je dis bonjour à la vie, Pour un instant, Un musicien parmi tant d’autres, Vert, Viens danser et Chanson noire.

L’avenir

Au cours des prochaines semaines, Serge Fiori et Louis Valois se consacreront à l’installation de leurs studios, eux qui caressent déjà de nombreux projets. On parle de la création de nouvelles pièces, mais aussi d’une entreprise similaire à celle de L’heptade XL, version remastérisée de L’Heptade écoulée à plus de 320 000 exemplaires.

« (Le succès de L’heptade XL), ça nous donne le goût de continuer, même si d’un projet à l’autre, c’est toujours difficile, puisque tu recommences toujours à zéro », a souligné Serge Fiori.

♦ Plus d’informations à laronde.com.