/misc
Navigation

L’enfant derrière les yeux bleus des Who

La mère de la petite Felixe Amelia a crevé ses eaux durant Behind Blue Eyes, sur les Plaines

Maxime Hokayem et Deryk Hooker sont comblés par l’arrivée de leur petite 
« rockeuse ». Même si Felixe Amelia n’est vieille que de quelques jours, elle a déjà fait vivre de grandes émotions à ses parents.
Photo Agence QMI, Daniel Mallard Maxime Hokayem et Deryk Hooker sont comblés par l’arrivée de leur petite « rockeuse ». Même si Felixe Amelia n’est vieille que de quelques jours, elle a déjà fait vivre de grandes émotions à ses parents.

Coup d'oeil sur cet article

La petite Felixe Amelia Hooker a su se faire remarquer à la manière d’une rock star pour sa venue au monde : les eaux de sa maman ont crevé sur les Plaines en plein spectacle des Who jeudi, sur les notes de Behind Blue Eyes.

« Mon plan personnellement, on en faisait des blagues, c’était de perdre mes eaux au show de Muse le 16 juillet, parce que c’était ma date d’accouchement prévue et c’est mon band préféré ! », explique en riant la nouvelle maman de Québec, Maxime Hokayem, couchée sur son lit d’hôpital, son petit trésor bien blotti contre sa poitrine.

La musique semble être intimement liée au destin de la petite. Tout commence à sa conception, pendant les vacances du couple à San Diego en Californie.

« On était chez les parents de mon chum, qui sont des grands fans de The Who », souligne la maman de 32 ans, aux côtés de son conjoint, Deryk Hooker, ancien joueur des Capitales de Québec.

« Comme une duchesse du Carnaval »

Jeudi soir, le couple choisit d’aller sur les Plaines pour voir le groupe préféré des parents de Deryk.

Ces derniers, jaloux de leur chance, voulaient des vidéos. Mais alors que The Who livrait Behind Blue Eyes, un des plus grands succès du groupe, la femme enceinte de 39 semaines et quatre jours perd ses eaux, alors qu’elle se trouvait sur la butte arrière, dans la section bien loin de la scène.

« J’ai dit à mon chum de ne pas paniquer ! » se rappelle-t-elle, ajoutant qu’elle voulait se rendre à pied à sa voiture.

Sortie sur une civière

Elle a finalement été mise sur une civière par l’équipe d’Ambulance Saint-Jean. Elle a traversé la foule de cette façon avant de pouvoir partir en ambulance.

« Un gars avec un sifflet séparait la foule comme Moïse, rigole la jeune femme. Le show continuait et tout le monde me pointait. Je n’étais pas en contractions, je me sentais comme une duchesse du Carnaval ! », raconte-t-elle.

Telle une rock star, « tout le monde l’applaudissait et l’encourageait », renchérit dans la langue de Shakespeare son conjoint, qui avoue avoir « capoté » sur le moment.

Elle naît... après Metallica

L’arrivée de la fillette, leur premier enfant, semblait imminente, mais elle a su se faire attendre comme une vedette pour un rappel. Pas moins de 28 heures de travail ardu ont été nécessaires pour la mettre au monde, si bien que Felixe Amelia est née à 2 h du matin samedi, quelques heures après la performance de Metallica... un groupe formé en Californie, lieu même de sa conception. La petite est en pleine santé.

« Elle rockait beaucoup dans mon ventre, mentionne Maxime. J’écoute la musique fort dans l’auto et elle aimait ça donner des coups. Je pense qu’elle va être un petit bébé qui tripe musique. »

Une chose semble claire, fait remarquer à la blague la maman, « elle a choisi la musique de ses grands-parents plutôt que la nôtre ! »

Maintenant, reste à voir si la petite aura les yeux bleus... comme son père.

 

La musique lui coule dans les veines

La petite est conçue en Californie chez ses grands-parents paternels, grands fans de The Who.

Jeudi 13 juillet, 22 h

Sa maman perd ses eaux sur les Plaines pendant Behind Blue Eyes de The Who

Vendredi 14 juillet

La petite se laisse désirer telle une rock star pour un rappel...

Samedi 15 juillet, 1 h 52 du matin

Après 28 heures de travail, Felixe Amelia vient au monde à l’hôpital Saint-François-d’Assise, à Québec