/sports/racing
Navigation

Régates de Valleyfield: année difficile pour les Québécois

Coup d'oeil sur cet article

La délégation québécoise s’est faite timide pour une deuxième année de suite aux Régates de Valleyfield avec seulement trois podiums dans les sept épreuves en vedette dimanche.

Frédéric Couturier (2,5 Litres) Ghislain Marcoux (Grand Prix) et Guillaume Charette (Formule 2500) sont les seuls Québécois à avoir terminé sur le podium dans leur épreuve respective, mais aucun n’a été en mesure de terminer sur la plus haute marche du podium.

« C’est certain que la pression est grande sur nos pilotes, mais ultimement les meilleurs pilotes ont gagné en fin de semaine », a fait valoir le président des Régates de Valleyfield, Yvan Marcoux.

La pluie de la partie

Le président de l’événement s’est dit très surpris de l’achalandage malgré que Mère nature n’a pas été clémente.

« Je n’ai pas les chiffres officiels, mais avec la journée de dimanche on sera proche de 100 000 visiteurs en cinq jours, alors que la pluie s’est mise de la partie dans trois des cinq journées, a expliqué le président.

Ce sont les spectacles lors du premier week-end qui ont été affectés par la pluie, ainsi que la journée de vendredi.

Toutefois, environ 42 000 individus ont passé les tourniquets pour les spectacles lors des festivités de 2017.

Dans les circonstances, le président s’est dit plus que satisfait des résultats de l’événement.

La foule a répondu à l’appel encore cette année, ce n’est pas pour rien que Valleyfield est spécial, a-t-il ajouté. Il y avait 123 bateaux comparativement à 65 dans les autres étapes, ça en dit long. »