/news/currentevents
Navigation

Québec prête main-forte à la population de la Colombie-Britannique

La saison tranquille permet à nos pompiers d’aller aider leurs collègues.

Québec prête main-forte à la population de la Colombie-Britannique
Photo Capture d'écran, TVA Nouvelles

Coup d'oeil sur cet article

Plusieurs dizaines de pompiers québécois iront prêter main-forte dès mardi à la population de la Colombie-Britannique, durement touchée par des feux de forêt d’une intensité hors norme.

Avec une saison très tranquille au Québec, les experts de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) ont le temps d’aller aider les Canadiens de l’ouest du pays qui réclament toutes les ressources disponibles.

Québec prête main-forte à la population de la Colombie-Britannique
photo courtoisie

« On a reçu la demande. On envoie deux sections de 21 pompiers de Baie-Comeau, Roberval, Maniwaki, Val-d’Or et La Tuque. La Colombie-Britannique s’occupe ensuite du déploiement sur le territoire selon les besoins », explique la porte-parole Catherine Morency, de la SOPFEU.

Québec prête main-forte à la population de la Colombie-Britannique
Photo courtoisie Allen Douglas

Les pompiers partiront de Québec vers 11 h 30 mardi matin en direction de Kamloops.

Selon le plus récent rapport du Centre interservices des feux de forêt du Canada, le Québec se trouve actuellement au niveau 1 sur une échelle de 5, alors que la Colombie-Britannique a atteint le niveau 5, soit la cote «extrême».

«Dimanche, nous étions dans la plus petite saison des 30 dernières années au Québec. Actuellement, on compte 134 incendies, alors que la moyenne sur 10 ans est de 342 incendies à cette date-ci», ajoute Mme Morency.

 

  • 3000 pompiers au travail.
  • Des dépenses de 90 M$ pour le combat.
  • 28 alertes d’évacuation en vigueur.
  • 11 centres d’urgence.
  • Pas de pluie prévue pour au moins 36 heures.
  • Mauvaise qualité de l’air