/news/currentevents
Navigation

Toby Carrier serait violent en prison

Tobby Carrier
photo d’archives, didier debusschère Tobby Carrier

Coup d'oeil sur cet article

Baie-Comeau | Un homme qui a tué son frère et tenté de tuer ses parents il y a neuf ans aurait eu plusieurs comportements violents en prison, ce qui justifierait une peine d’emprisonnement plus longue, selon la Couronne.

Au terme de son second procès, qui s’est déroulé récemment à Baie-Comeau, Toby Carrier, 27 ans, a été reconnu coupable du meurtre non prémédité de son frère et de tentative de meurtre contre ses parents.

Il avait également été reconnu coupable lors d’un premier procès.

Au cours des huit années qu’il a passées en prison, Toby Carrier aurait eu un comportement fautif à plus d’une vingtaine de reprises, et une dizaine de ces manquements auraient impliqué de la violence verbale ou physique.

Les autres manquements aux règlements concernent entre autres l’accumulation de médicaments, la possession d’aiguilles de tatouage et le refus de retourner dans sa cellule.

Besoin de soins

Chantal Michaud et Nelson Carrier, parents et victimes de Toby Carrier, ont été entendus au cours de la journée pour déterminer la peine qu’il devra purger avant d’avoir accès à une libération conditionnelle. Les parents déplorent que leur fils, emprisonné au lendemain des événements survenus le 31 mars 2009, n’ait pas reçu de soins psychiatriques en huit années d’incarcération. Ils souhaitent que le meurtrier purge 10 ans avant qu’il lui soit possible d’obtenir une libération conditionnelle, soit le minimum prévu par la loi.

Selon Chantal Michaud, ces huit années sont des années perdues pour soigner Toby. Mme Michaud et son mari sont d’avis que Toby Carrier n’est pas dangereux et qu’il a besoin d’aide pour soigner ses problèmes psychologiques, entre autres un trouble de personnalité limite.

Recommandations

La Couronne a pour sa part demandé que Toby Carrier ne soit admissible à une libération conditionnelle qu’après 14 ans d’incarcération.

De son côté, la défense souhaite que Toby Carrier puisse faire une demande de libération après 10 ans d’emprisonnement. Le jury a proposé unanimement cette dernière option. Toby Carrier pourrait donc, si cette option est retenue, présenter une demande dans deux ans.

Toby Carrier a été condamné à la prison à perpétuité pour le meurtre au deuxième degré de son frère Ismaël Carrier et pour avoir tenté d’assassiner ses parents.

Le juge Serge Francœur rendra sa décision mardi matin.