/news/provincial
Navigation

Un outil pour aider les villes à vendre la francophonie

Le Réseau des villes francophones et francophiles d’Amérique tient son congrès annuel à Québec, du 17 au 19 juillet.
Photo Didier Debusschère Le Réseau des villes francophones et francophiles d’Amérique tient son congrès annuel à Québec, du 17 au 19 juillet.

Coup d'oeil sur cet article

Les membres du Réseau des villes francophones et francophiles d’Amérique auront un coup de pouce pour mettre en place des attractions touristiques branchées sur la francophonie.

Alors que se réunissent depuis lundi à Québec 315 délégués en provenance de villes des quatre coins de l’Amérique, le Réseau qui les unit cherche des moyens d’accélérer la mise en place des circuits touristiques.

«C’est beaucoup de travail», convient le maire de Québec, Régis Labeaume. «Pour les villes américaines, ce n’est pas toujours évident de leur dire de fouiller dans leur passé et d’expliquer leurs racines francophones. Ça prend du temps, les rallier à ça, les convaincre de faire leur travail.»

C’est un travail de longue haleine, insiste-t-il, mais il faut persister, «parce que la récompense au bout est payante». Québec souhaite attirer grâce au Réseau des dizaines de milliers de touristes intéressés par leurs origines francophones.

Huit à neuf mois de travail

Le Réseau et le Centre de la francophonie des Amériques ont travaillé pendant huit à neuf mois avec des experts pour développer un mode d’emploi pour les villes.

«On va pouvoir le mettre à la disposition des villes pour qu’elles puissent se créer un circuit touristique local, régional, qui va se greffer à la grandeur du réseau», explique la conseillère et membre du comité exécutif Michelle Morin-Doyle.

Au terme de trois jours de congrès, les délégués repartiront inspirés et mobilisés, croit Mme Morin-Doyle.

En attendant, le nombre de membres du Réseau est passé de 80 à 140, se réjouit la conseillère. Des événements majeurs comme le spectacle francophone Constellations ont aussi été pilotés par le partenaire du Réseau, le Centre de la francophonie des Amériques.