/opinion/blogs/columnists
Navigation

Vive les vacances ?

Coup d'oeil sur cet article

De nos jours, le mot « vive », tiré du subjonctif présent de vivre, a presque perdu sa valeur de verbe. Perçu plutôt comme un mot exclamatif, il varie rarement. L’accord au pluriel n’est quand même pas fautif. Autrement dit, la locution « vivent les vacances » est acceptée, mais l’expression « vive les vacances » est plus fréquente. Le participe passé « fini », employé en début de phrase, varie pour sa part selon le sens qu’on lui donne. Fini les vacances peut s’interpréter par « c’est fini les vacances ». Dans ce cas, le participe passé reste au singulier. Autrement, le participe s’accorde avec le nom qui suit : finies les vacances.