/sports/opinion/columnists
Navigation

Du neuf au Camping La Loutre

Camping La Loutre
Photo Julien Cabana Voici le nouvel abri communautaire qui a été construit sur le camping La Loutre dans la réserve faunique des Laurentides. Comme vous pouvez le constater, rien n’a été ménagé pour offrir le meilleur aux campeurs.

Coup d'oeil sur cet article

LAC JACQUES-CARTIER | Situé en bordure du grand lac Jacques-Cartier dans la réserve faunique des Laurentides, le camping La Loutre est maintenant devenu autre chose qu’un camping de pêche.

« Nous avons choisi de nous ajuster au goût du jour et donner aux amateurs de camping ce qu’ils recherchent lorsqu’ils séjournent dans un camping, commente le directeur de la réserve Sylvain Boucher. En améliorant notre offre, nous sommes maintenant en mesure d’accueillir tous les amateurs de camping. »

Des investissements de plus d’un quart de million de dollars ont permis une mise aux normes modernes du site, si on peut le dire ainsi.

Dans un premier temps, on a décidé de construire un abri communautaire de grande qualité, avec des services complets. « Nous voulons que les campeurs aient un endroit où ils peuvent s’amuser ensemble et s’adonner à leurs loisirs en tout temps, y compris durant les jours de pluie. En leur offrant un équipement semblable gratuitement, nous avons voulu leur permettre de profiter pleinement du site exceptionnel. »

Dans l’abri, on retrouve des équipements de cuisine complets avec cuisinière, batterie de cuisine, des comptoirs en métal, tout ce dont vous pourriez avoir besoin. Une série de tables est aussi disponible. À l’extérieur, il y a une aire de jeux pour enfants, un jeu de fer et une place de feu communautaire. « Nous voulions apporter une touche de confort aux gens qui vivent chez nous. »

AMÉLIORATIONS DES SITES

Après les remarques des usagers qui donnaient leur opinion sur les améliorations à apporter, Boucher et son équipe ont aussi modifié certains sites.

« Nous en avons profité pour transformer 35 sites qui n’avaient aucun service, en des emplacements avec deux services, beaucoup plus grands, pour permettre aux propriétaires de VR de s’installer confortablement et manœuvrer en toute sécurité. Ils viennent s’ajouter aux 36 sites trois services que nous avons déjà sur le camping. Ce type d’équipement est très populaire aujourd’hui. »

On a aussi procédé à l’asphaltage des rues principales, sans oublier le bloc sanitaire principal qui a subi toute une cure de rajeunissement. Les équipements à l’intérieur sont à la fine pointe avec douche en aluminium, une salle de lavage complète, tout ce dont vous pourriez avoir besoin. »

On peut maintenant considérer que ce camping est devenu un arrêt possible pour les gens qui se rendent vers le Saguenay–Lac-Saint-Jean ou encore qui voudraient vivre une journée ou deux en pleine nature.

ACTIVITÉS ET RENSEIGNEMENTS

Pour les activités, il y a toujours la pêche, avec près de 70 embarcations accessibles sur plusieurs lacs. Pour les novices, avec le programme Prêt-à-pêcher, on pourra vous fournir gratuitement les équipements nécessaires. Il est aussi possible de profiter de la plage du lac et de faire de longues randonnées tout autour du lac.

La meilleure façon de connaître les coûts, les horaires, l’ensemble des services, c’est de joindre les gens de l’accueil La Loutre qui sont disponibles de 7 h le matin jusqu’à 21 h, sept jours sur sept au (418) 846-2201. Toutes ces améliorations étaient nécessaires pour hisser ce terrain de camping à un autre niveau.

CHIFFRES FQCC

Selon les dirigeants de la Fédération québécoise de camping-caravaning (FQCC), qui célèbre ses 50 ans cette année, près de 80 000 personnes utilisent les services de l’organisme pour obtenir de l’information, pour économiser, pour mieux planifier leurs vacances au Québec ou ailleurs, ou encore pour voyager en sécurité. Dans le tableau publié par la FQCC, on peut constater que le nombre de membres est passé de 43 677 en 2012 à 35 077 en 2016. Le nombre de nouveaux membres est passé de 5617 en 2012 à 4345 en 2016, une augmentation par rapport à 2015 alors que 4060 personnes avaient adhéré à l’organisme.

LES ÉQUIPAGES

Au 30 juin 2016, toujours selon la FQCC, les membres se divisaient, en termes d’équipements utilisés, de la façon suivante : caravane à sellette, 24,8 %, tente-caravane, 2,2 %, tente, 0,4 %, autocaravane, 40 %, et caravane, 28,7 %. En regardant le portrait des membres par groupes d’âge, on constate que 38,7 % ont entre 61 et 70 ans alors que les 71 ans et plus comptent pour 18,9 %. Les moins de 30 ans ne comptent que pour 0,4 %. Les autres tranches d’âge se divisent de la façon suivante : 30-40, 5 %, 41-50, 10,9 %, et 51 à 60, 26,1 %.

LA PROVENANCE

En consultant le tableau de la provenance des membres de la FQCC, on constate que c’est dans le Québec métropolitain qu’on en compte le plus avec 3886, devant la région des Laurentides avec 3601 et le Centre du Québec/Estrie avec 3463. Ces régions sont suivies du Richelieu/Yamaska avec 2862, de la Montérégie-Sud avec 2462, de la Montérégie-Nord avec 2082, de la Chaudière-Appalaches avec 1944, de la Mauricie avec 1866 et du Saguenay–Lac-Saint-Jean avec 1777. La plus petite région est la Côte-Nord avec 693 membres.

MODIFICATIONS DE L’OFFRE

Selon une étude réalisée sur la pratique du camping en 2012 par la Chaire en tourisme Transat ESG UQAM, plusieurs nouvelles tendances ont pris de l’importance dans l’offre de camping au Québec : le prêt-à-camper et le glamping, que l’on pourrait imager en parlant d’une alliance entre le confort et le plein air. Les applications et les sites web sont de plus en plus utilisés pour choisir ou réserver un camping.