/travel/destinations
Navigation

Tadoussac: prendre la route des baleines

Coup d'oeil sur cet article

Campé à l’entrée du Fjord du Saguenay, devant l’estuaire du Saint-Laurent, le village de Tadoussac marque le début de la Côte-Nord. Ses charmes lui valent bien des honneurs : Tadoussac est non seulement membre de l’Association des plus beaux villages du Québec, mais aussi membre du Club des plus belles baies au monde.

Depuis plusieurs décennies, Tadoussac maintient une tradition d’accueil touristique. Chaque été, des milliers de visiteurs viennent dans ce lieu de villégiature, attirés par le souffle des baleines et par son fameux festival de la chanson francophone.

Le village est charmant avec ses rues remplies de boutiques, cafés et maisons patrimoniales. Mais on ne saurait l’imaginer sans son hôtel, un grand bâtiment de bois surmonté d’une toiture rouge et ancré devant la baie. Nous profiterons de notre passage au village pour marcher sur les sentiers de la Pointe de l’Islet, qui offrent de saisissants points de vue sur le Saint-Laurent. Nous visiterons également le poste de traite Chauvin, une reconstitution du premier poste de traite de fourrures, ainsi que la plus ancienne chapelle de bois en Amérique du Nord construite en 1747.

Mais Tadoussac est surtout fréquentée pour ses baleines. C’est que l’estuaire du fleuve, où se croisent eaux douces et eaux salées, constitue un vaste garde-manger naturel pour les mammifères marins qui fréquentent le Saint-Laurent. Mais avant de s’embarquer sur une croisière aux baleines, il faut absolument s’arrêter au Centre d’interprétation des mammifères marins, un petit musée passionnant qui offre une foule de renseignements sur la vie des baleines. Ce centre est dirigé par des spécialistes qui se consacrent à la recherche scientifique ainsi qu’à l’éducation sur les différentes espèces de mammifères marins du Saint-Laurent.

Dormir à deux pas des baleines

Il est possible aussi d’observer les baleines sur le Cap Bon Désir, à Bergeronnes, où s’élève un vieux phare. Il est important de mettre des chaussures de marche et de porter des vêtements chauds. Et si on veut dormir sur place, deux campings avec plateformes offrent des vues sur la mer. « On se lève le matin en observant les baleines », nous dira un guide de l’endroit.

À Bergeronnes, nous pourrons aussi nous initier à l’archéologie au centre Archéo Topo. Quelque 1300 sites archéologiques ont été répertoriés sur toute la Côte-Nord, dont une vingtaine situés sur le territoire de Bergeronnes. Les pièces les plus vieilles du musée datent de 8000 ans. Le visiteur peut aussi participer à des ateliers de taille de pierre.

Et pourquoi pas une petite incursion au fond des mers ? À quelques kilomètres de là, le village Les Escoumins est le rendez-vous de nombreux adeptes de la plongée sous-marine qui viennent admirer la richesse des fonds marins. Quant aux visiteurs, ils peuvent s’asseoir confortablement dans une petite salle du Centre de découverte du milieu marin, et visionner sur l’écran les profondeurs du fleuve en compagnie de plongeurs. Le Saint-Laurent en direct a lieu 5 fois par semaine, du 15 juillet au 15 août.


Tourismecote-nord.com

Repères

Dormir

Hôtel Tadoussac : Ce grand hôtel a conservé son cachet d’époque. Il possède 149 chambres ainsi que deux restaurants, dont l’un classé 4 diamants.

Gîte du fleuve, Les ­Escoumins : La propriétaire Christine Larouche vous accueille comme si vous faisiez partie de la famille.

Se régaler

La Galouine, Tadoussac : Resto sympathique où on peut se procurer également les produits du Terroir Boréal.

lagalouine.com

Restaurant Pêcherie Manicouagan, Les Escoumins : Un incontournable sur la Côte-Nord. On y offre une grande variété de poissons et fruits de mer frais, à manger sur place et à emporter.

Fruitsdemeretpoissons.com

Kiboikoi, Les Escoumins : Café culturel où se réunissent les artistes. On y sert des mets maison avec les produits de la région, des cafés équitables et tisanes inuit.

Kiboikoi.wixsite.com

Quoi faire ?

Croisières Neptune : À Bergeronnes et aux Escoumins, l’entreprise met à la disposition des visiteurs 6 bateaux pour aller observer les baleines, dont un bateau avec toit qui peut emmener 50 personnes. Quatre sorties par jour, du 15 mai au 15 octobre.

­►www.­croisieresneptune.net