/entertainment/shows
Navigation

Une 2e vague de stars à Québec

Au tour de Bruno Mars, Keith Urban, Katy Perry, OneRepublic et Arcade Fire de s’amener ici

Bruno Mars (le 24 août)
AFP Bruno Mars (le 24 août)

Coup d'oeil sur cet article

Le Festival d’été, Ed Sheeran, Iron Maiden et Festivent sont chose du passé. Vous pensez faire une pause des concerts ? Attendez, une deuxième vague de stars s’apprête à déferler sur Québec.

Les amateurs de musique live n’ont vraiment aucun répit cet été dans la capitale. Trois jours à peine après la fin de Festivent sur la Rive Sud, le Centre Vidéotron repart la machine de plus belle en accueillant mercredi soir le groupe pop rock américain OneRepublic, les responsables du succès radio Counting Stars.

One Republic (le 9 août avec Fitz and The Tantrums et James Arthur)
WENN.com
One Republic (le 9 août avec Fitz and The Tantrums et James Arthur)

Deux vedettes qui ont garni l’affiche du Festival d’été au cours des dernières années feront par la suite un retour à Québec, également dans l’amphithéâtre du quartier Limoilou. Les amateurs de country seront d’abord conviés au concert de Keith Urban, dont la tournée ripCORD fera un crochet par Québec le 13 août. Puis le 24, ce sera au tour de la vedette pop Bruno Mars de débarquer avec sa tournée 24 K Magic.

Keith Urban (13 août  avec le James Baker Band)
AFP
Keith Urban (13 août  avec le James Baker Band)

Le défilé des stars ne s’arrêtera pas avec le retour en classes. Le 5 septembre, Arcade Fire se produira seulement pour la deuxième fois de sa carrière à Québec. Ce sera par contre une première pour Katy Perry, qui installera aussi les accessoires de sa tournée Witness au Centre Vidéotron, le 10 septembre.

Katy Perry (le 10 septembre)
WENN.com
Katy Perry (le 10 septembre)

Les limites de Québec

Pour l’ancien promoteur de concerts au Colisée, Michel Brazeau, jamais Québec n’a reçu autant de stars d’envergure dans un si court laps de temps qu’au cours des dernières semaines. En plus des concerts très courus d’Ed Sheeran et d’Iron Maiden au Centre Vidéotron, le Festival d’été a reçu P!nk, Kendrick Lamar, les Backstreets Boys, The Who, Metallica, Gorillaz, Muse et de nombreuses autres vedettes planétaires.

Elvis Experience Symphonique (le 16 août)
Photo Stevens LeBlanc
Elvis Experience Symphonique (le 16 août)

Du coup, M. Brazeau estime qu’il n’est pas surprenant que la vente des billets pour certains concerts se déroule au ralenti.

« Il y a des limites à la capacité de la ville de Québec de gober des shows. Nous sommes une ville de 700 000 habitants, pas 3 millions. À un moment donné, les gens doivent faire des choix, et c’est normal que certains [spectacles] ne vendent pas. Je pense que Live Nation et Gestev sont un peu trop optimistes », explique-t-il.

Arcade Fire (le 5 septembre)
AFP
Arcade Fire (le 5 septembre)

Difficile pour Arcade Fire

Parmi les concerts à venir, seul Bruno Mars est assuré de faire salle comble. Des foules acceptables sont prévues pour OneRepublic et Keith Urban. Après un lent départ, la vente de billets pour le concert de Katy Perry connaît un second souffle depuis la fin du Festival d’été.

C’est plus difficile pour Arcade Fire. Selon le plan de salles sur le site de Ticketmaster, peu de sièges ont trouvé preneurs. C’est un peu la faute du groupe, soutient Michel Brazeau. « Ils n’ont pas développé du tout le marché de Québec. Pendant des années, j’ai essayé de les convaincre de venir à Québec et ils disaient toujours non. Ça ne les intéressait pas. »

Michel Brazeau croit par contre que le Festival d’été, en prenant certains risques lors de sa 50e édition, pourrait donner un coup de main au Centre Vidéotron. « Si tu ramènes Gorillaz dans deux ans, il va y avoir plus de monde qu’en temps normal », estime le promoteur.

Le Journal a tenté de joindre Gestev et Live Nation, lundi, mais il n’a pas été possible d’obtenir des entrevues.