/news/currentevents
Navigation

Collision mortelle à l'Ange-Gardien: le suicide est l'une des thèses étudiées

La Sûreté du Québec recherche activement le conducteur impliqué dans la collision qui a coûté la vie à Audrey-Anne Bourgoin, 17 ans, la semaine dernière à L’Ange-Gardien.
Photo Guy Martel La Sûreté du Québec recherche activement le conducteur impliqué dans la collision qui a coûté la vie à Audrey-Anne Bourgoin, 17 ans, la semaine dernière à L’Ange-Gardien.

Coup d'oeil sur cet article

La Sûreté du Québec confirme pour la première fois que l’hypothèse du geste volontaire dans le dossier du décès d’une adolescente de 17 ans à L’Ange-Gardien est également envisagée.

Le 31 juillet dernier, Audrey-Anne Bourgoin, une adolescente de 17 ans de Beauport, est décédée dans des circonstances troublantes, après que deux véhicules lui eurent littéralement roulé dessus à L’Ange-Gardien en pleine nuit. Selon les premiers témoignages, la jeune femme était déjà au sol lorsqu’elle a été percutée.

L’incident est survenu vers 2 h du matin, sur le boulevard Sainte-Anne à L’Ange-Gardien, à l’intersection de la rue Casgrain.

L’enquête de la SQ a pu déterminer qu’elle rentrait d’une soirée chez des amies.

Geste volontaire?

Pour la première fois, la SQ étudie le geste volontaire, a confirmé Ann Mathieu, porte-parole du corps de police. «Ça pourrait être un geste volontaire, on n’écarte rien», a-t-elle indiqué, rappelant que l'hypothèse de l’accident est encore envisageable.

«Elle aurait pu chuter, elle aurait pu avoir un malaise. Est-ce qu’elle aurait pu être intoxiquée?»

Conducteur toujours recherché

Rappelons que le premier conducteur ayant frappé la jeune femme s’est immédiatement arrêté sur les lieux. Toutefois, un autre véhicule qui le suivait aurait également fauché l’adolescente, mais ce dernier ne se serait pas arrêté et aurait fui les lieux.

La SQ est toutefois à la recherche du conducteur d’un modèle récent de Nissan Murano blanche avec un toit ouvrant, et ce, afin de fermer l’enquête.

«Il doit venir nous expliquer ce qui s’est passé. Cette personne-là est importante en raison de ce qu’elle a pu constater au moment de l’évènement. Cette personne va venir compléter les éléments de l’enquête. Elle va venir préciser les circonstances de l’évènement», a expliqué Ann Mathieu.

Il est vraiment important, souligne la SQ, que l’individu qui conduisait ce véhicule rencontre les enquêteurs dans ce dossier.

Quiconque ayant des informations est prié de contacter le 310-4141 ou le poste de police local. Une autopsie a été pratiquée sur le corps d’Audrey-Anne Bourgoin ainsi qu’un examen toxicologique. Les funérailles de la jeune victime auront lieu ce week-end.