/entertainment/music
Navigation

Marc Hervieux et le Grand Chœur Jukebox: unis par la passion du chant

Le Grand Chœur Jukebox répète depuis dimanche dans la salle de concert Jeanne Landry sur le Campus Notre-Dame-de-Foy, sous la direction du directeur musical Stéphane Leroux. En mortaise, Marc Hervieux.
Le Grand Chœur Jukebox répète depuis dimanche dans la salle de concert Jeanne Landry sur le Campus Notre-Dame-de-Foy, sous la direction du directeur musical Stéphane Leroux. En mortaise, Marc Hervieux.

Coup d'oeil sur cet article

Lorraine Cyr a chanté avec Patrick Norman et Nanette Workman au cours des dernières années. Samedi, au Palais Montcalm, elle unira sa voix à celle de Marc Hervieux dans un programme constitué de pièces classiques, de chansons populaires et d’airs de Queen, Styx et des Doobie Brothers.

Cette femme de Dolbeau fait partie d’un gigantesque chœur de 227 voix qui accompagnera le ténor québécois à Québec et le 16 septembre au Monument National à Montréal.

Le Grand Chœur Jukebox, qui a vu le jour en 2014, est né de l’expérience Chanson internationale qui a accompagné, entre 2006 et 2011, les Paul Piché, Claude Dubois, Daniel Lavoie, Richard Séguin, Michel Rivard et Laurence Jalbert.

Ces chanteurs, qui viennent d’un peu partout au Québec, de Dolbeau, du Lac-Saint-Jean, de la Vieille Capitale, de l’Abitibi et même du Manitoba, ont tous une passion commune envers le chant.

« Il y a des gens qui font du sport comme hobby, moi, c’est le chant », a laissé tomber Lorraine Cyr, lors des répétitions qui sont en cours à la salle de concert Jeanne Landry sur le Campus Notre-Dame-de-Foy.

Elle a loué, avec des membres de cette chorale temporaire, avec qui elle s’est liée d’amitié, un petit chalet pour la semaine.

« C’est ressourçant et c’est quelque chose qui me nourrit pendant des semaines. Il y a la musique, les harmonies et les émotions. C’est vraiment une passion », a-t-elle précisé.

Le seul prérequis pour faire partie de ce chœur, qui est rebâti chaque année, est de faire partie d’une chorale, de s’inscrire et d’être disponible, durant une semaine, pour les répétitions et lors des concerts. Il n’y a pas d’auditions.

De tous les horizons

La chef de chorale Patricia Gauthier apprécie la variété de ce chœur constitué de médecins spécialistes, de plombiers, de mamans à la maison et de gens qui sont à la retraite.

« Ce sont 227 personnes qui viennent de partout géographiquement et de tous les profils socioéconomiques. Ces gens-là fraternisent ensemble, échangent et font tous la même chose au même moment. Il n’y a plus de différence, plus de diplôme et plus de comptes de banque. Moi, je trouve ça formidable », a-t-elle lancé, lors d’un entretien.

Les chanteurs, qui répètent depuis dimanche, auront une seule pratique avec Marc Hervieux et elle se déroulera quelques heures avant le concert.

« On a roulé le show en entier dimanche dernier, lors de la première répétition et c’est à ce moment qu’on constate le travail qu’il y a à faire. Ils sont de mieux en mieux préparés et ceux qui sont avec nous depuis quelques années deviennent très exigeants envers eux-mêmes. Ceux qui ont un peu moins d’expérience se laissent emporter par tout ça », a fait remarquer Patricia Gauthier, qui dirigera les chanteurs avec Julie Lachance et Joël Poulin.

Marc Hervieux et le Grand Chœur Jukebox se produiront samedi à 20 h au Palais Montcalm.