/sports/hockey
Navigation

Islanders: Beauvillier ne craint pas la guigne de la 2e saison

Anthony Beauvillier
Photo d'archives, Martin Chevalier Anthony Beauvillier

Coup d'oeil sur cet article

Il y a un an, Anthony Beauvillier s’apprêtait à brouiller les cartes au camp des Islanders de New York. Douze mois plus tard, avec 66 matchs dans la LNH derrière la cravate, l’attaquant québécois souhaite obtenir des responsabilités plus importantes dans son équipe.

« Je suis plus confiant à l’approche de la saison et je suis vraiment excité en vue de cette deuxième saison, a confié l’ancien capitaine des Cataractes de Shawinigan, qui ne craint pas la fameuse guigne de la deuxième année. Je sais ce que ça prend. J’ai travaillé fort sur mes petits défauts pour devenir un joueur d’impact. »

D’aucuns croyaient que Beauvillier finirait la dernière saison dans la LHJMQ à certains moments, mais le petit hockeyeur a finalement gagné le cœur des dirigeants new-yorkais, amassant neuf buts et 15 passes pour 24 points. « Je veux être une pièce importante et avoir beaucoup de temps de glace. En tant que joueur de hockey, tu en veux toujours plus. »

Beauvillier dit n’avoir ménagé aucun effort durant l’été. « Je me suis rendu compte que le hockey professionnel et la LNH, c’était d’être fort mentalement, et ça a fait partie de ma préparation estivale, a indiqué celui qui est emballé par l’arrivée de Jordan Eberle. Puis j’ai travaillé sur des aspects que je ne pensais jamais travailler après mes saisons juniors. J’ai vraiment appris à connaître mon corps. »

Gélinas dans la KHL ?

De son côté, le défenseur Éric Gélinas nage en pleine incertitude à environ deux mois du début de la saison, lui qui est toujours à la recherche d’un contrat. Gélinas, qui a passé les deux dernières campagnes avec l’Avalanche du Colorado, pourrait se tourner vers la KHL s’il ne reçoit aucun signe positif d’une équipe de la LNH dans un proche avenir, a dévoilé l’arrière format géant de 6 pi 4 po et 215 lb.