/news/currentevents
Navigation

Ottawa: accusée d’avoir uriné dans un Uber

Ottawa: accusée d’avoir uriné dans un Uber
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Une résidente d’Ottawa ne comprend toujours pas pourquoi un chauffeur d’Uber l'a accusée d’avoir uriné dans son véhicule.

Sur son compte Facebook, la femme a expliqué qu'Uber lui avait facturé un supplément de 150 $ pour des frais de nettoyage après une course cette semaine.

Crystal Grierson et son amie ont décidé d’utiliser le service de covoiturage après avoir assisté à un spectacle de feux d'artifice dans le centre-ville d'Ottawa mercredi soir.

Lorsqu’elle a contacté le service Uber, le lendemain, après avoir reçu la facture, on lui a appris qu’elle avait uriné sur le siège arrière, avec photo à l’appui.

Ce qu’elle réfute catégoriquement.

«J'ai demandé une enquête et Uber m’a dit que je ne serais pas remboursée, même si je n'ai absolument pas uriné dans cette voiture, a-t-elle écrit jeudi sur sa page Facebook. Je suis réellement choquée et je suis fâchée que quelqu'un puisse m’arnaquer si facilement.»

La femme, qui a fait une recherche sur internet, soutient qu’elle n’est pas la première à se faire prendre de cette façon.

Des commentaires sur son témoignage font également état de telles pratiques.

Samedi, elle espérait toujours qu’à la suite de la médiatisation de son histoire, la compagnie lui rembourse le montant de 150 $.