/news/currentevents
Navigation

Trois délits de fuite en moins de 24 heures à Québec

Trois délits de fuite, dont deux ont entraîné une poursuite policière, se sont produits en moins de 24 heures à Québec.
Photo Marc Vallières Trois délits de fuite, dont deux ont entraîné une poursuite policière, se sont produits en moins de 24 heures à Québec.

Coup d'oeil sur cet article

Trois délits de fuite, dont deux ont entraîné une poursuite policière, se sont produits en moins de 24 heures à Québec.

Le plus récent événement s’est déroulé vers 2h45 dans la nuit de vendredi à samedi.

Les policiers du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) ont été appelés à intervenir auprès d’un individu «louche» qui rôdait autour de véhicules dans le stationnement privé d’un immeuble dans le secteur du chemin Saint-Louis, à Sainte-Foy.

Lorsque les patrouilleurs ont voulu intercepter l’homme, ce dernier a refusé de s’immobiliser et a pris la fuite à bord de son cyclomoteur, qui s’avérait être un engin rapporté volé sur le territoire.

Une poursuite policière à basse vitesse s’est alors déclenchée. Le fuyard a finalement été arrêté dans le secteur de Limoilou.

L’individu de 49 ans de Beauport est détenu et devait comparaître samedi matin par visioconférence pour intrusion de nuit, fuite de la police, conduite dangereuse et recel d’un véhicule volé.

Université Laval

Douze heures plus tôt, en début d’après-midi vendredi, des agents du SPVQ avaient été impliqués dans une autre poursuite policière dans le secteur de l’Université Laval.

Le conducteur d’un Honda Pilot noir avait pris la fuite au moment où des patrouilleurs venaient de l’intercepter pour une vérification.

Le fuyard de 32 ans, qui a d’abord réussi à semer les policiers, a été arrêté plus tard dans la journée, après que son véhicule ait été localisé.
Val-Bélair, individu recherché

Par ailleurs, un délit de fuite est survenu vers 19h20 vendredi sur l’autoroute de la Bravoure.

Un conducteur qui circulait dangereusement et roulait à haute vitesse dans le secteur avait été signalé aux autorités. Le chauffard a ensuite effectué une sortie de route près de l’intersection de la rue de Montolieu.

L’individu qui semblait «agressif», selon des témoins, a été vu prendre la fuite à pied dans les bois, laissant son véhicule accidenté abandonné sur le bord du chemin.

Un maître-chien a été demandé en renfort vendredi soir pour localiser le suspect. En milieu de matinée samedi, l’homme était toujours recherché par la Sûreté du Québec (SQ).