/news/health
Navigation

Un touriste français paie 1110$ pour deux points de suture

Les frais administratifs pour l’ouverture de son dossier lui ont couté plus de 1000$

Frank Touri a reçu une facture de 1110 $ alors qu’il avait besoin de deux points de suture pour une coupure à la tête.
Photo courtoisie Frank Touri a reçu une facture de 1110 $ alors qu’il avait besoin de deux points de suture pour une coupure à la tête.

Coup d'oeil sur cet article

Un touriste français s’insurge d’avoir dû payer des frais d’administration de 1050 $ pour une visite à l’urgence, alors que l’acte médical n’a coûté que 60 $.

Samedi le 5 août, Frank Touri, a eu le front coupé par l’hélice d’un bateau et le sang coulait à flots, il a vomi, puis il a perdu connaissance.

Son ami l’a alors rapidement conduit à l’hôpital Suroît, à Valleyfield, en Montérégie, où on lui a dit que les frais seraient de 1500 $ et qu’on le rembourserait si ça coûtait moins.

Même s’il était assuré, il a trouvé les frais excessifs. Il s’est alors rendu à l’hôpital Barrie Memorial, à Ormstown, toujours en Montérégie.

À cet endroit, la secrétaire lui a mentionné que les frais administratifs étaient de 1050 $ en plus des frais pour l’acte médical. Sur la facture obtenue par Le Journal, les deux points de suture qui ont nécessité une vingtaine de minutes de travail ont coûté 60 $ pour un total de 1110 $.

Frank Touri a reçu une facture de 1110 $ alors qu’il avait besoin de deux points de suture pour une coupure à la tête.
Photo courtoisie

« Elle (la secrétaire) m’a dit que c’était le minimum et que même si le médecin ne faisait rien, ce montant serait exigé. Elle m’a bien dit c’était pour payer les frais administratifs », a expliqué M. Touri.

Lui qui rêvait de s’installer au Québec, il confirme que cette expérience l’a fait déchanter. Malgré la barrière de la langue, il préfère considérer une autre province canadienne. « Vous vous rendez compte ! Je ne peux pas venir ici avec un enfant qui souffre. C’est de la pure folie », a conclu le père de famille.

650 $ maximum

Selon un document du ministère de la Santé concernant les frais ambulatoires et administratifs, les visiteurs qui n’ont pas la carte d’assurance maladie ne doivent pas payer plus de 650 $ de frais à part les coûts du traitement.

M. Touri, lui, a dû payer 1050 $ de frais administratifs au CISSS de la Montérégie-Ouest.

Selon la porte-parole de l’établissement, Jade St-Jean, le montant exigé à M. Touri n’était qu’un dépôt au cas où les soins auraient coûté plus cher. Elle soutient que l’établissement le remboursera dans le prochain mois.

« Le CISSS respecte le montant de 649,95 $ », a dit la porte-parole Jade Saint-Jean.

Pourtant, rien sur la facture remise à M. Touri n’indique qu’il s’agit d’un dépôt.

Mme St-Jean a ajouté que toute personne qui nécessite des soins d’urgence sera prise en charge, résident canadien ou non, puisque ça fait partie du code de déontologie du médecin.

« Au Québec, c’est incroyable, vous avez le temps de mourir trois fois avant de voir un médecin. C’est un truc de fou. Sans oublier qu’on doit changer d’hôpital puisque le tarif est différent d’un à l’autre », a lancé Philippe Touri dont les vacances au Québec se sont terminées samedi.