/sports/others
Navigation

Des cyclistes heureux et... généreux

Près de 2000 participants ont aidé à amasser 90 000 $ pour les personnes âgées seules

Des cyclistes heureux et... généreux
Photo Agence QMI, Daniel Mallard

Coup d'oeil sur cet article

Le Granfondo Garneau-Québecor rassemble toujours autant de sportifs de milieux aussi différents les uns que les autres. La neuvième édition n’a pas fait exception à la règle, dimanche, avec une brochette de cyclistes bien mélangée !  

Qu’ils soient des athlètes aguerris, des cyclistes professionnels ou de simples amateurs désirant se dépasser, les quelque 2000 participants ont tous livré un message commun aux personnes âgées seules : on ne vous oublie pas !

Ce sont encore près de 90 000 $ qui ont été amassés pour l’organisme Les Petits Frères qui s’attaque à briser l’isolement chez les aînés, et plus d’un demi-million de dollars depuis les débuts de cette randonnée cycliste de 118 km entre Trois-Rivières et Saint-Augustin.

Alex Harvey et Pierre Karl Péladeau
Daniel Mallard/Agence QMI
Alex Harvey et Pierre Karl Péladeau
Lex Albrecht
Daniel Mallard/Agence QMI
Lex Albrecht
Lex Albrecht
Daniel Mallard/Agence QMI
Lex Albrecht

 

Pierre Harvey s’embarque

Si son désormais légendaire fils Alex assurait la présidence d’honneur, Pierre Harvey n’a pas eu à réfléchir longuement avant d’accepter de s’élancer depuis la Mauricie pour participer à la noble cause pour la première fois, dérogeant à ses nouvelles habitudes à vélo. 

C’est que le membre de l’équipe canadienne de cyclisme sur route aux Jeux de Montréal (1976) et de Los Angeles (1984) s’adonne aujourd’hui davantage au vélo de montagne quand il met son casque. N’empêche que le plaisir était au rendez-vous, dimanche.

« C’est une belle cause et je trouve ça important de penser aux personnes âgées, a souligné Pierre Harvey, sollicité par de nombreux participants avant comme pendant le parcours. On pense à tout le monde, mais on néglige souvent les personnes âgées. Louis a fait un bon choix. Chacun essaie d’endosser une cause et c’est une cause dont on entend parler moins souvent. » 

Venu de Gatineau pour l’occasion, Artur Stec espérait pouvoir rencontrer Alex Harvey après avoir embrassé la cause. Il a pu échanger quelques mots avec le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges, son athlète préféré, lequel a dû faire impasse sur la randonnée cette année en raison de sa période d’entraînement en cours qui le mènera en Italie à partir de mercredi.

« Si je suis ici, c’est grâce à lui, a lancé l’homme de 50 ans qui pratique lui-même le ski de fond en hiver. Je suis content d’avoir pu lui parler. Je suis la carrière d’Alex. Je voulais me donner un défi et je suis parti vite avec le groupe des 35-40 ans. Et je suis arrivé dans les premiers. Disons que je suis très satisfait, mais j’ai été surpris par la côte à la fin. »

Des cyclistes heureux et... généreux
Daniel Mallard/Agence QMI
Des cyclistes heureux et... généreux
Daniel Mallard/Agence QMI

 


Une famille à recréer

L’œuvre des Petits Frères aurait difficilement le même impact sans un soutien aussi considérable que celui du Granfondo Garneau-Québecor, affirme l’organisme, dont à peine 4 % du financement provient de subventions gouvernementales.

« C’est extrêmement important, a reconnu Stéphanie Renaud, une intervenante. Avec cet argent, nous pourrons élaborer des actions pour la maison de Québec et notre maison vacances du lac Saint-Joseph. »

La mission de l’organisme est cruciale lors des grandes fêtes, notamment à Noël et à Pâques. « Notre rôle est de recréer une famille autour d’eux [les personnes âgées], a poursuivi Mme Renaud, rappelant que des centaines de bénévoles veillent au bien-être de la clientèle. Sans les sources de financement, ce serait impossible. »