/sports/others
Navigation

Un champion exténué mais fier

Le vainqueur du jour s’est mis au cyclisme il y a sept ans

Louis Garneau s’est empressé de féliciter le vainqueur en lui remettant le trophée après son exploit.
Daniel Mallard/Agence QMI Louis Garneau s’est empressé de féliciter le vainqueur en lui remettant le trophée après son exploit.

Coup d'oeil sur cet article

Après des années de dur labeur sur son vélo, le Lévisien Danis Dupuis a obtenu la récompense tant souhaitée, dimanche, enlevant les honneurs du plus important Granfondo de la province.

Accueilli par Louis Garneau après avoir franchi la ligne d’arrivée, Dupuis était à la fois exténué et fier de son exploit accompli en 2 h 42 min 39 s. S’il lorgnait l’épreuve de dimanche depuis un moment, c’est parce qu’il a commencé à pédaler en compagnie de l’homme d’affaires il y a quelques années.

« Ça fait sept ans que je fais du vélo et j’ai pas mal appris avec Louis, a relaté le cycliste de 46 ans en tenant son trophée dans les mains. C’était un objectif pour moi chaque année et ça se réalise cette année. Les conditions étaient superbes. Je m’entraîne avec Bruno Langlois de BL Coaching et ça montre que l’entraînement a payé. »

Philippe Quessy, de Drummondville, et Miguel Sanchez, de Québec, ont complété le podium.

Une pro charmée

À l’invitation de Louis Garneau, la coureuse de l’équipe canadienne Lex Albrecht, s’est jointe au mouvement, appréciant au plus haut point cette expérience différente de la piste.

« C’est un honneur de pouvoir rouler avec Louis, un grand champion et un homme d’affaires exceptionnel, a souligné la Montréalaise qui a parcouru une soixantaine de kilomètres aux côtés de l’instigateur. Le but est toujours la performance et de représenter le pays dans les compétitions à travers le monde, mais, pour moi, aujourd’hui, le plus important était de venir partager le plaisir de faire du vélo et de promouvoir l’activité physique. »

Appel à Martin Matte

Sans entrer dans les détails, Louis Garneau a promis une 10e édition festive l’an prochain. Il a annoncé ses couleurs en invitant l’humoriste Martin Matte à jouer le rôle de président d’honneur.

Tenu pour la première fois en matinée, le Minifondo (distance de 20 km) a connu un succès mitigé avec une trentaine de participants. Son retour est déjà prévu en 2018 et une portion pourrait se dérouler à Neuville.

« On va le rendre plus accessible et j’aimerais que ça passe à 30 km, car certains m’ont dit que c’était un peu court à 20 km, a dit M. Garneau. Cela dit, j’ai parlé à une dame dont la petite fille de 12 ans a participé alors que son père faisait le 118 km. Ça permet à la famille d’embarquer, car ce n’est pas tout le monde qui peut rouler pendant 100 km. »

Le président et chef de la direction de Québecor, Pierre Karl Péladeau, a aussi mis la main à la pâte en renouant avec l’événement pour la première fois depuis quelques années.