/weekend
Navigation

Dans la maison d’Eliasson

Coup d'oeil sur cet article

Le Musée d’art contemporain (MAC) présente l’exposition Maison des ombres multiples, de l’artiste islando-danois de renommée ­internationale, Olafur Eliasson. C’est une première exposition individuelle de l’artiste au Canada. Il nous invite à entrer au cœur de son œuvre, à vivre une expérience participative où l’on se retrouve immergé dans l’ombre, la lumière et même un peu d’eau. Plutôt que de regarder les œuvres, le visiteur les active par sa présence et en devient l’acteur. Devant plusieurs des installations, on se voit en train de regarder, on se voit bouger. Devant d’autres, il suffit de pencher la tête pour apercevoir un arc-en-ciel dans un mur d’eau.


♦ Maison des ombres multiples, jusqu’au 1er octobre, au MAC, le commissaire est Mark Lanctôt. Accueil - Musée d’art contemporain de Montréal macm.org


♦ Parmi les grandes réalisations d’Eliasson : The Weather Project au Tate Modern de Londres, une installation spectaculaire vue par deux millions de visiteur. Le IceWatch, œuvre créée à l’occasion de la conférence sur le climat COP21 et pour laquelle il a fait venir des morceaux d’icebergs du Groenland jusqu’à Paris où ils ont fini de fondre (2015).


♦ L’artiste a fondé à Berlin, en 1995, le Studio Olafur Eliasson qui regroupe aujourd’hui quelque 90 artisans et spécialistes. En 2014, il a fondé le bureau international d’art et d’architecture, le Studio Other Spaces et en 2012, il a fondé l’entreprise sociale Little Sun qui produit des lampes solaires et des chargeurs mobiles, pour faire prendre conscience du besoin d’élargir l’accès à l’énergie durable.


♦ Aussi présentée au MAC, l’exposition À la recherche d’Expo 67, qui marque le 50e anniversaire d’Expo 67, avec de nouvelles œuvres créées par des artistes québécois et canadiens, inspirées de l’exposition universelle.


♦ macm.org