/sports/football/rougeetor
Navigation

«Nous étions crinqués»

Kevin McGee s’est servi des déclarations des adversaires pour se motiver

DM RO vs VO-01
Photo Agence QMI, Daniel Mallard Le botteur recrue du Rouge et Or, David Côté, a réussi ses trois placements à son premier match universitaire.

Coup d'oeil sur cet article

Kevin McGee raffole des parties contre Sherbrooke.

« Ce sont toujours des rencontres émotives, a raconté le maraudeur du Rouge et Or de l’Université Laval qui est natif de Sherbrooke. Les coachs adverses ont beaucoup parlé cette semaine et nous sommes arrivés crinqués. On voulait montrer ce dont nous étions capables. »

Le match de samedi était encore plus spécial puisqu’il affrontait deux joueurs qu’il connaît très bien. Les receveurs Tomy Duperron et Bechir Janfaoui effectuaient un retour au jeu.

« Ce sont deux amis d’enfance, des gars avec qui j’ai joué et avec qui j’ai habité, a-t-il raconté. Nous avons grandi ensemble. J’étais content pour eux quand ils réussissaient un bon jeu. »

Ça jasait pas mal sur le terrain et ce n’est pas McGee qui va se plaindre. « J’adore jaser et ça fait partie de mon match, a-t-il reconnu. Je parle aux joueurs et aux entraîneurs, et je tente de leur entrer dans la tête. »

Auclair se démarque

La ligne tertiaire du Rouge et Or a réussi deux interceptions. Gabriel Ouellet et Marc-Olivier Simard ont réussi les larcins. « Ça paraît que ça fait un an qu’on joue ensemble, a indiqué McGee. L’an dernier, nous sommes partis de la base et il fallait construire la chimie. »

À son premier match comme sixième demi défensif, Adam Auclair a dominé le Rouge et Or avec huit plaqués. « En ne donnant pas de touché, c’est difficile de dire qu’on n’a pas bien joué. Nous avons encore quelques ajustements à faire. Même chose pour moi à ma nouvelle position. »

Baptême réussi

À son premier match dans les rangs universitaires, David Côté a été parfait en réussissant ses trois placements. « C’était l’objectif de frapper pour 1000, a imagé le produit du campus Notre-Dame-de-Foy. J’ai fait ce qu’on m’a demandé. Je n’étais pas nerveux parce que le match contre Carleton m’avait bien préparé. Je voulais connaître un départ en force. »

« Ce n’est pas plus facile d’effectuer les bottés de précision, mais c’est différent, de poursuivre Côté. Même si tu embarques moins souvent, tu dois demeurer chaud et prêt à toute éventualité. Dominic (Lévesque) a aussi connu un bon match. »