/sports/football/rougeetor
Navigation

Christopher Amoah a couru avec force et a gagné des points

Christopher Amoah a couru avec force et a gagné des points
Photo d'archives, Didier Debusschere

Coup d'oeil sur cet article

Partant une bonne partie de la dernière saison, le porteur de ballon Christopher Amoah campe un rôle différent cette année en début de campagne, mais Justin Éthier assure que rien n’est coulé dans le béton.

« C’est certain que Vincent [Alarie-Tardif] est le partant pour le moment, mais il n’est jamais trop tard, a mentionné le coordonnateur offensif du Rouge et Or de l’Université Laval. Chris a gagné des points dans le match contre Sherbrooke. Il a couru avec force dans des situations corsées. »

Amoah a effectué sa première course tard au troisième quart. Il a connu de très bons moments, notamment une course de 63 verges. Il a amené le Rouge et Or à la porte des buts en fin de match pour paver la voie au touché d’Alexandre Savard, son premier en saison régulière et son deuxième en carrière après celui de la demi-finale de 2015 face aux Stingers de Concordia.

« Nous avons deux bons porteurs, a dit Éthier. Ils ont connu un bon camp et ils ont continué sur leur lancée. Ils ont couru de façon agressive et je suis content de leur performance. Ils ont fait un travail incroyable malgré quelques erreurs d’assignation. »

Amoah a terminé le match avec des gains de 94 verges en six courses. De son côté, Alarie-Tardif a récolté 59 verges en 11 portées. Il a ajouté un majeur sur une passe de quatre verges.

Éthier estime que le Vert & Or mise sur une bonne défensive malgré les 40 points accordés. « La défensive est leur force. Ils vont bâtir leur succès à partir de leur défensive. Leurs 12 partants sont de retour. »

Blessures

Quelques joueurs sont tombés au combat lors du premier match. Blessé à une épaule alors qu’il couvrait de près Tomy Duperron dans la zone des buts, le demi de coin Émile Chênevert avait le bras en écharpe après la rencontre. Il ratera quelques semaines. La recrue Zack Fitzgerald a pris la relève.

L’ailier espacé Marc-Antoine Pivin n’a pas terminé la rencontre, mais sa blessure ne semblait pas sérieuse.