/news/provincial
Navigation

Le PLQ s’affiche dans Louis-Hébert

Les électeurs iront aux urnes le 2 octobre

Des affiches du candidat du Parti libéral du Québec (PLQ) sont apparues dans la nuit de mardi dans la circonscription provinciale, et elles annoncent un scrutin le 2 octobre.
Photo Dominique Lelièvre Des affiches du candidat du Parti libéral du Québec (PLQ) sont apparues dans la nuit de mardi dans la circonscription provinciale, et elles annoncent un scrutin le 2 octobre.

Coup d'oeil sur cet article

Les hostilités sont bel et bien lancées dans Louis-Hébert. Des affiches du candidat du Parti libéral du Québec (PLQ) sont apparues dans la nuit de mardi dans la circonscription provinciale, et elles annoncent un scrutin le 2 octobre.

Les affiches du candidat libéral Éric Tétrault ont envahi le paysage de Louis-Hébert qui accueille une élection complémentaire pour combler le siège laissé vacant en avril dernier par le député libéral Sam Hamad.

Celles-ci sont coiffées du slogan «La voix économique d’ici» et indiquent que la date du vote sera le 2 octobre prochain.

Rappelons que le premier ministre Philippe Couillard n’a pas encore annoncé officiellement quelle serait la date du scrutin.

À n’en pas douter, des affiches aux couleurs des autres candidats feront leur apparition au cours des prochains jours.

Le Parti québécois (PQ) a présenté lundi son candidat, Normand Beauregard, un employé de la fonction publique ayant une formation en biologie. Le chef Jean-François Lisée a précisé qu’il souhaitait mettre l’emphase sur l’enjeu du pipeline Énergie Est.

La Coalition Avenir Québec (CAQ) présentera pour sa part Normand Sauvageau, un candidat au bagage économique.

De son côté, Québec solidaire a révélé mercredi matin dans un communiqué que c’est Guillaume Boivin, un avocat en droit social et militant solidaire de longue date, qui fera la promotion de ses idées dans la circonscription. 

Lors de l’élection provinciale de 2014, le PLQ l’avait largement emporté dans Louis-Hébert en faisant réélire Sam Hamad avec près de 50% des voix.