/finance/pme
Navigation

Plus d’un tour dans son sac

Entente avec un distributeur au Royaume-Uni pour l’entreprise de mode enfantine

Quebec
Photo Stevens LeBlanc Cofondatrice et présidente de Perlimpinpin, Danielle Déry est toujours aussi passionnée par le développement de son entreprise.

Coup d'oeil sur cet article

Le nouveau plan de développement mis en place par la direction de Perlimpinpin commence à porter fruit. Le leader québécois de la mode enfantine vient de conclure une entente avec un distributeur au Royaume-Uni qui pourrait bien lui ouvrir d’autres portes en Europe.

Après s’être taillé une place enviable au Québec et au Canada, Perlimpinpin mise plus que jamais sur l’international pour continuer sa croissance. L’entreprise de Québec est déjà présente dans six pays, dont la Nouvelle-Zélande, l’Afrique du Sud et l’Ukraine.

« On commence à voir des résultats aux efforts que l’on fait depuis deux ans et demi », a indiqué Danielle Déry, cofondatrice et présidente.

L’arrivée de sang neuf dans l’actionnariat a permis à l’entreprise d’accélérer son positionnement à l’échelle internationale.

« On a restructuré l’entreprise, en même temps que l’on a revu notre plan de développement », dit-elle.

Marché canadien

En plus de ses visées sur la mappemonde, l’entreprise a consolidé sa présence sur le marché canadien au cours des derniers mois en rentrant dans le réseau des pharmacies avec sa gamme de produits BBzanimo. Elle est aussi présente chez Thyme Maternité, propriété de Reitmans qui est aussi de propriété québécoise.

« Automatiquement, en ayant des joueurs pancanadiens, la reconnaissance de la marque est plus grande. Cela peut nous ouvrir des portes aux États-Unis. Il y a déjà un lien de confiance qui est établi », ajoute Mme Déry.

En plus de la literie et des accessoires, Perlimpinpin est aussi reconnue pour les vêtements d’extérieur destinés aux enfants de 0 à 6 ans. La réputation de ses sacs de nuit n’est plus à faire. Répondant aux normes internationales, les sacs fabriqués en fibre de bambou enregistrent une très forte demande.

Chiffre d’affaires

Depuis environ trois ans, le chiffre d’affaires enregistre une hausse de 15 à 20 % par année. Les exportations représentent environ 15 % du chiffre d’affaires, mais ce pourcentage est appelé à croître avec le plan de développement mis de l’avant par l’entreprise.

« On est au début par rapport à ce qui s’en vient. D’ici cinq ans, notre objectif est d’avoir des distributeurs un peu partout dans le monde », ajoute Mme Déry.