/lifestyle/food
Navigation

Burger Week à Québec: on a essayé 18 burgers et voici ce qu'on en pense

Coup d'oeil sur cet article

Le très populaire Burger Week aura lieu du 1er au 7 septembre. Au cours de ces sept jours, plus d’une soixantaine de restaurateurs se disputeront férocement l’appétit des citoyens de Québec avec des hamburgers plus créatifs les uns que les autres. On en a essayé 18. Nos systèmes digestifs ont survécu. Voici le compte-rendu:

Goûtés par Michaël:

 

Le «Mexi Beaucoup»

Délice Restaurant Nightclub

Sous la thématique du Mexique, le Délice offre un hamburger avec porc haché aux épices à tacos, chips de chorizo, salsa de maïs, sauce au fromage et jalapeño. Imaginez-vous en train de manger des nachos, mais remplacez la croustille par un morceau de hamburger que vous trempez directement dans la sauce. Quoi? Vous avez bien compris. C’est succulent.

 

«La Légende»

L’Immédia

Une boulette de steak haché avec fromage en grains et sauce BBQ Firebarns qui accompagne le fromage mozzarella, le smoked meat, du bacon, de la laitue, des tomates et une mayonnaise maison épicée au bacon.
Disons que les personnes à table ont eu de la difficulté... à ne pas finir leur assiette. Je n’ai qu’une seule chose à dire : DU FROMAGE EN GRAINS DANS LA BOULETTE. Une idée de génie.

 

Le «Burger de la Roulotte à patate!»

Cosmos

Méfiez-vous du nom. Même si le sandwich est le premier plat du Cosmos à inclure du «fromage orange», il n’a rien du hamburger que l’on peut retrouver au casse-croûte du quartier. Il est d’ailleurs bien plus que son fromage. Son pain aux oignons, son porc Nagano, les champignons sautés à l’érable, les oignons caramélisés à la sauce BBQ Firebarns, le bacon maison, la laitue, les tomates et la mayonnaise à la moutarde à l’ancienne en font un hamburger complet et riche en saveur. Il n’a déçu personne avec qui j’étais.

 

Le «Burger La CHINOISE À MARTO»

La Belle et la Bœuf

Beaucoup de viandes à fondue (près d’une livre), qui forme une galette entourée de bacon Marto. Ajoutez à ça des oignons caramélisés, du fromage suisse, de l’aïoli au Jameson et vous obtenez le «Burger La CHINOISE À MARTO».

On le sert avec un bouillon de fondue chinoise. Ça nous semble une combinaison naturelle, mais c’est une très bonne idée autant conceptuelle que savoureuse. Personnellement, je trempais directement le hamburger dans le bouillon et j’ai adoré.

 

Le «Tendrement Tao!»

Bâton Rouge

Un sandwich avec une galette de bœuf, du poulet général tao, des gros morceaux d’avocat, des oignons, des tomates et des poivrons rouges. Certaines personnes autour de la table semblaient bien l’aimer, d’autres non. Pour ma part, je n’ai pas eu l’impression de goûter ce hamburger à son plein potentiel et c’est dommage.

 

Le «EL PATRON»

Shaker

Le chef nous l’a dit d’emblée : il voulait un mélange de sucré/salé tout en s’inspirant de la culture texane. Le «El Patron» c’est donc une boulette de bœuf, un émincé de bœuf philly tex-mex, du fromage havarti aux jalapeños, du confit d’oignons à l’orange (très bonne idée d’ailleurs!) et une sauce ranch aux lardons. Très bon mélange des saveurs, un chef qui est fier de son œuvre et qui a bien raison de l’être. Je vous lève ma casquette monsieur. Il s’agit d’un hamburger des ligues majeures!

 

LE «Veganator»

Chez Victor

Les carnivores n’y verront que du feu. Il est concocté avec du pain burger naan, une boulette de seitan aux lentilles vertes/portobellos/shiitake, du vrai fromage végétal, du bacon végétalien (oui, ça existe!), des oignons doux, de la laitue, un cornichon, du ketchup, de la VGnaise (de la mayonnaise végétalienne sans œufs) et de la «moutarde baseball». N’étant pas végétarien, j’avais une certaine appréhension, mais c’est un hamburger qui en a étonné plus d’un à la table. D’ailleurs, le bacon végétalien a été une grosse révélation pour tout le monde.

 

Le «Chuck Norris»

Blaxton

La légende dit que ce hamburger est né lorsque Chuck Norris a regardé un taureau dans les yeux. C’est l’arrangement d’un pain brioché au parmesan, de bœuf braisé au jus de viande corsé, de fromage Oka, de laitue iceberg, de sauce au raifort et échalote verte ainsi que d’un émincé d’oignon. Franchement, il est quelque chose. Le goût de la viande est complètement autre que tout ce qu’on a goûté. Le fromage Oka et le pain font également bien sentir leur présence. «Chuck Norris» saura charmer son public.

 

Le «Tremblé Burger»

Rideau Rouge

C’est l’harmonisation entre pain brizzolio moelleux, mayonnaise, épinards, tomates fraîches, boulette de bœuf et porc haché «bien assaisonnée du style pâté à la viande du Lac», bacon fumé et cheddar fort. Ah! J’oubliais. À l’intérieur du hamburger, les propriétaires ont inclus UN CHAUSSON AUX POMMES FRIT, FAIT MAISON, AVEC DE LA MAYONNAISE AUX BLEUETS ET JIM BEAM APPLE!

En fait, les chaussons sont faits par les parents du propriétaire dans leur maison. «Ils les font à coup de trois», nous a dit le propriétaire. Si ce n’est pas ce qu’on appelle «être fait avec amour», je me demande bien ce que c’est! J’ai probablement perdu 10 ans d’espérance de vie après cette journée de dégustation, mais je crois que la crise de cœur approche avec la barre Mars frite qui nous a été servie en dessert. Très bon pour mes papilles gustatives, cela dit.

Goûtés par Marie-Renée

 

«Le Cochon qui Fume»

L’accent

Difficile pour ce burger de mieux porter son nom! Le goût de fumé hickory et sucré à la fois se marie très bien aux deux grosses tranches de bacon et à la boulette de boeuf farcie au bacon et aux oignons! Le Oka fondant est définitivement très cochon sans parler des chips maison à l’intérieur du sandwich pour ajouter un peu de croquant! Histoire de se sentir un peu moins coupable, tomates, laitue et champignons Portobello concluent l’assemblage!

 

«LE GROS BIG Tasse-toi gros! J’m’entraîne!»

District St-Joseph

Véritable ode aux amateurs de «chest bras» de ce monde, manger ce gigannnnntesque burger est un défi physique en soi! DEUX (!) boulettes de boeuf gratinées à l’Hercule de Charlevoix et une montagne de brisket de bœuf à la sauce BBQ attendent les athlètes, sans compter les cornichons frits et la mayonnaise épicée sur pain brioché! Vous terminerez ce gros «training» avec un shooter de shake protéiné!

 

«Le pizza burger»

Piazzetta

Probablement l’un de mes préférés de la compétition, ce burger se distingue puisqu’il troque le pain et est enrobé et cuit dans une pâte à pizza saupoudrée de parmesan! À l’intérieur, boulette de porc Nagano provenant de Yamachiche en Mauricie, garnie de légumes grillés (aubergines et courgettes), oignons verts, avec cheddar fort, pistou et camembert sans compter la relish maison à la courgette (dont la recette secrète provient de la mère du président de la Piazzetta!) D É L I C I E U X!  

 

«Le Laurentien»

Laurentien buvette gourmande

Proclamé «meilleur burger au monde» par son créateur le chef Charles Savard, ce sandwich fait effectivement classe à part et s’élève parmi les meilleurs de cette féroce compétition! Les habitués de l’endroit le connaissent peut-être déjà puisqu’il figure au menu depuis l’ouverture. Pour les autres, il s’agit d’une boulette de bœuf de la boucherie Eumatimi, gratinée au cheddar fumé au bois de pommier avec une tranche de terrine de foie gras flambé au brandy! Le tout nappé d’un confit d’oignon à la bière, de moutarde de Dijon et de laitue.

 

«Le Colonel Sofrito»

Table

Les amateurs de poulet frit seront au ciel avec ce burger! Et il faut dire que le poulet vaut vraiment le détour! Il s’agit de hauts de cuisses marinés au babeurre et panés deux fois plutôt qu’une! Il est assaisonné à souhait avec du cumin, des piments de Cayenne, des piments fumés, du gingembre moulu, de la poudre de chili, d’ail et de sel de céleri. À l’intérieur, des jalapenos frais ajoutent une touche de piquant. Le tout est balancé par une sauce ranch maison et une sauce sofrito d’inspiration catalane à base de tomates râpées, oignons et ail!

 

Le Rick et Morty

LVLOP

Fidèle à ses habitudes, l’équipe du LVLOP présente un burger «geek», inspiré de la série animée américaine Rick et Morty! L’ingrédient secret de ce burger, la sauce Sichuan, est tiré d’un épisode où le personnage Rick est parvenu à ouvrir un portail pour voyager en 1998, année où la chaîne de restaurant McDonald’s offrait une sauce à McCroquettes Sichuanaise dans le cadre de la sortie du film de Disney Mulan! Cette légendaire sauce se retrouve dans le burger de bœuf Angus garni du fromage Cantonnier de la fromagerie Alexis de Portneuf, de bacon, de roquette, de tomates italiennes et de mayonnaise maison! Le sandwich est surmonté d’un cornichon frit!

 

«Les fistons»

Les Fistons

Un autre coup de cœur pour moi!  Le secret de ce burger de bavette hachée réside dans le «rub» d’épices aromatisées d’espresso (eh oui!) de la Brûlerie Rousseau! Le sandwich est garni de fromage Oka à raclette, de bacon cuit à la perfection, le tout rehaussé de roquette à l’huile de chipotle et de mayo aux épices à steak. C’est sans compter les champignons sautés et les échalotes grises au porto! Impossible de rester indifférent!

 

«Le bleu de Nagano»

Bistro-bar L’Atelier

Personnellement, je n’ai pas pu apprécier ce burger à sa juste valeur, n’étant pas une très grande amatrice de fromage bleu, dont le goût est omniprésent dans la création! Toutefois, ceux qui aiment le fromage fort seront servis! La création surprend avec un sublime chutney de bleuets du lac Saint-Jean qui s’accorde à la perfection avec les chips de pancetta sur pain brioché!

 

«Le burger de la mer»

Ophelia

La pièce de résistance du Ophelia réside en un généreux filet de tilapia rôti, qui fond littéralement en bouche, nappé d’un chutney d’ananas à faire saliver! Le goût du poisson est rehaussé de bacon et d’une mayo épicée. Une belle option pour les gourmands qui apprécient moins la viande rouge!

Et voilà! On espère que ça vous mettra l’eau à la bouche et que ça vous aidera à faire de bons choix lors de cette semaine gourmande!