/sports/football/rougeetor
Navigation

Rouge et Or - Redmen de McGill: une dynamique différente

Les joueurs du Rouge et Or sont parfaitement reposés alors que les cours n’ont pas encore repris. Leur entraîneur, Glen Constantin, s’attend à une excellente performance de ses protégés, vendredi soir face aux Redmen.
Photo Didier Debusschère Les joueurs du Rouge et Or sont parfaitement reposés alors que les cours n’ont pas encore repris. Leur entraîneur, Glen Constantin, s’attend à une excellente performance de ses protégés, vendredi soir face aux Redmen.

Coup d'oeil sur cet article

Malgré une courte semaine de pratique, Glen Constantin anticipe une bonne prestation de ses ouailles, vendredi soir, alors qu’ils rendront visite aux Redmen de McGill.

« Nous vivons une dynamique différente parce que l’école n’a pas encore commencé, a souligné l’entraîneur-chef du Rouge et Or de l’Université Laval. Les joueurs sont reposés, concentrés et on peut tenir de bons entraînements. Ça ressemble à la NCAA où les joueurs vont à l’école le matin et s’entraînent en après-midi. Je m’attends à une bonne performance à McGill. »

Les Redmen disputeront leur premier match de la saison, eux qui étaient en congé lors de la première semaine d’activités. « C’est spécial parce que nous n’avons pas de films et que nous sommes dans le néant, mais c’est intéressant aussi parce que nous sommes sur le qui-vive, a raconté Constantin. Le mot d’ordre est de se concentrer sur notre exécution, nos systèmes et nos performances. »

Hâte d’y être

Qui de Laval ou McGill est avantagé parce que les Redmen n’ont pas joué la semaine dernière ? « Au départ, je donne l’avantage à McGill parce qu’ils ont des films et qu’ils ont vu notre match, mais j’aime croire que deux semaines sans jouer, ça peut être un petit problème au football amateur, a raconté Constantin. On souhaite mieux plaquer. »

« Les gars ont hâte de sauter sur le terrain, renchérit l’entraîneur-chef des Redmen, Ronald Hilaire. Quand on a appris que nous serions seulement cinq équipes, j’espérais avoir le bye plus tard que tôt, mais je suis content d’arriver au premier match en santé. »

De retour dans les séries en 2016 après une absence de trois années, les Redmen souhaitent franchir un pas supplémentaire en 2017.

« Notre objectif est de gagner des parties en séries et non pas seulement d’accéder à l’après-saison, a mentionné Hilaire. Nous serons mieux préparés pour les séries cette année. Le visage de l’équipe est très différent depuis mon arrivée il y a deux ans. C’est terminé l’époque où les recrues optaient pour les Redmen parce qu’ils voulaient emprunter la route facile et obtenir un poste de partant dès leur première année. La mentalité a changé. Le football est aussi important que l’école et c’est pourquoi nous avons réussi à recruter des gars comme Jean-Philippe Hudon, Antoine Mongeau et Andrew Seinet-Spaulding. »

Ligne offensive

Les Redmen ont perdu trois partants sur la ligne offensive. « Ils vont miser sur des recrues et on espère tirer avantage de cet aspect, a souligné Constantin. Ça ne gagne toutefois pas sur papier, mais sur le terrain. Personne ne va mettre un genou au sol parce qu’Edward Godin est un gars de 5e année. »

« Ce n’est pas une situation qu’on veut vivre chaque année, mais les jeunes ont appris », conclut Hilaire.

Bon duel face à la ligne défensive, prédit Beaudet

Le centre du Rouge et Or de l’Université Laval aura l’occasion d’en découdre régulièrement avec le plaqueur Andrew Seinet-Spaulding qui a été choisi recrue défensive par excellence l’an dernier dans le circuit québécois.

« Il est très bon et c’est certainement l’un des meilleurs de la ligue, a mentionné Beaudet qui dispute sa dernière campagne universitaire. Comme vétéran, je me mets un peu de pression et je veux aider les plus jeunes qui nous poussent et qui sont très bons. J’ai appris de Pierre Lavertu et je veux être aussi bon. Je ne me stresse pas avec ça parce que Pierre a été un choix de première ronde. C’est ma dernière année et je veux profiter de chaque moment. »

Pression

Glen Constantin s’attend à ce que les Redmen exercent de la pression.

« Ils vont mettre beaucoup de pression et blitzer, a prévenu l’entraîneur-chef du Rouge et Or. Ils vont jouer de la couverture zéro, mais je suis persuadé que notre ligne offensive pourra faire le travail. Nous avons écopé de punitions de hors-jeu et de procédure contre Sherbrooke qu’on peut facilement nettoyer. Plusieurs fois lors du premier match, nous étions déjà dans le trouble avant que le ballon lève. On ne pourra pas se permettre de se retrouver dans des situations de 1er essai et 15 dans des parties corsées et espérer s’en sortir. »

« Bonne chimie »

En plus de Seinet-Spaulding, les Redmen misent sur Ousmane Guindo pour déranger les quarts-arrières adverses. L’ailier défensif a pris part au Défi Est-Ouest en mai dernier.

Beaudet est conscient que le Rouge et Or doit corriger ces erreurs.

« Le synchronisme en offensive est plus difficile en début de saison surtout que nous avons eu seulement une semaine de camp, mais c’est un aspect qu’on doit travailler. Nous avons un excellent groupe sur la ligne offensive avec une bonne chimie et j’ai confiance. »