/sports/football/rougeetor
Navigation

200e gain du Rouge et Or: une victoire historique

SPO
Photo Martin Alarie Le retourneur Antony Dufour (22) tente d’échapper à un joueur des Redmen. Le plus long retour de dégagement de Dufour a été de 22 verges.

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Le Rouge et Or de l’Université Laval a marqué deux touchés en 34 secondes en fin de première demie pour filer vers une victoire de 50-14 face aux Redmen de McGill, vendredi au stade Percival Molson, la 200e de l’histoire du programme.

En retard 7-3 après un quart où la défensive des Redmen a causé des ennuis aux protégés de Glen Constantin avec trois stops en situation de deuxième essai et court, le Rouge et Or a inscrit 24 points sans réplique au 2e quart pour se sauver avec le match.

Un ballon échappé par Donovan Martel et récupéré par Vincent Desjardins a ouvert la voie à un touché de Hugo Richard avec cinq secondes à faire à la première demie, majeur qui a scié les jambes des locaux.

Revirement coûteux

Un autre revirement sur la première série de la deuxième demie a coûté sept points aux Redmen. L’interception de Kevin McGee a mené au touché de Jonathan Breton-Robert.

« On a connu des lents départs à nos deux premières parties, ce qu’on ne pourra pas se permettre la semaine prochaine contre Montréal, a prévenu Constantin. On doit avoir le désir de performer à notre niveau peu importe l’adversaire. Il faut aussi donner crédit à McGill qui est sorti en force. Les gars se sont toutefois relevés les manches et sont revenus en force. »

Justin Éthier n’a pas apprécié que le Rouge et Or soit stoppé à trois reprises en situation de deuxième essai et court au premier quart.

« Il faut donner crédit à McGill, mais ce n’est pas acceptable, a résumé le coordonnateur offensif de Laval. Nous avons fait de belles choses en premier essai, mais nous avons été incapables de convertir. Les Redmen ont une défensive extrêmement améliorée avec plusieurs excellents jeunes joueurs. Andrew Seinet-Spaulding est certainement l’un des meilleurs plaqueurs dans notre conférence. »

Richard en grande forme

Hugo Richard a connu un fort match avec 28 passes complétées en 34 tentatives pour 324 verges. Il a lancé deux passes de touché et réussi deux majeurs.

« Après notre premier touché, on a été capables de se mettre en marche, a souligné le pivot de quatrième année. Ce n’est pas à notre image d’être arrêté en situation de deuxième et court. Dans l’ensemble, je suis content de mon match même si j’ai raté quelques passes et pris de mauvaises décisions. »

Vincent Desjardins a provoqué un échappé à la fin de la première demie qui a coûté cher aux Redmen.

« Ce jeu leur a fait mal, mais je n’étais pas satisfait de notre performance au premier quart, a souligné le plaqueur de troisième année. Je suis content du pointage, mais j’ai des sentiments partagés. On s’est fait courir dessus au premier quart et on ne réussissait pas à mettre de la pression sur le quart-arrière. »

« Nous sommes difficiles à arrêter quand on prend notre élan »

À sa première saison comme partant, Étienne Moisan a bien fait pour un deuxième match consécutif.

Le demi inséré a capté six passes pour 69 verges et un majeur et a vu peu d’action en deuxième demie où tous les receveurs ont été utilisés.

« Ce fut long à partir, mais nous avons beaucoup de potentiel en attaque et nous sommes difficiles à arrêter quand on prend notre élan, a souligné Moisan. On a rencontré de l’adversité au premier quart pour la première fois de la saison et c’est une bonne saison. Avant le match, on se disait qu’il ne fallait pas être trop confiants, mais peut-être que nos fantômes nous ont rattrapés. Dans les situations de courts gains, c’est l’intensité qui fait la différence. Quand il y a une ou deux verges à gagner, il faut pousser. »

Jonathan Breton-Robert a été utilisé à toutes les sauces. Le demi inséré a complété la rencontre avec sept réceptions pour 88 verges et un majeur. « On m’a lancé de courtes et longues passes, a-t-il indiqué. Je suis bien content. On se retrouvait souvent à un contre un et il fallait trouver le moyen de se démarquer. Hugo (Richard) réussissait à gagner du temps dans ces circonstances, ce qui nous donnait la chance de nous démarquer encore plus. »

Utilisé pour la première fois cette saison, Alexis Côté a été le meilleur du Rouge et Or avec des gains de 82 verges en 13 courses.

Du côté de McGill, Frédéric Paquette- Perreault a complété 14 de ses 29 passes pour 273 verges. Il a lancé deux passes de touché et a été victime de deux interceptions. Le receveur français Rémi Bertellin a connu un fort match avec six passes captées pour 112 verges et deux touchés.

Pivin se blesse

Blessé à un genou au premier quart après avoir capté une passe de neuf verges, l’ailier espacé Marc-Antoine Pivin n’est pas revenu au jeu et il a eu besoin de l’aide des soigneurs pour quitter le terrain. Il subira des radiographies pour connaître la gravité de sa blessure. Christian Dallaire et Alexandre Savard se sont partagé le travail pour remplacer Pivin.

Le plaqueur Samuel Maranda-Bizeau a lui aussi été incapable de terminer le match.