/sacchips/inmybag
Navigation

Cœurs de pommes

Cœurs de pommes

Coup d'oeil sur cet article

On est peut-être juste en septembre, mais l’automne se fait déjà ressentir. Les arbres se dégarnissent, pis les jambes de filles se regarnissent.

Les petits vents frettes rappellent aux gars seuls pis tristes que même après 10 ans à en prendre soin, leur barbe pousse encore patchy. On a envie de se caser pis c’est normal, parce qu’à deux, c’est mieux. Pensez à tout ce qui va mieux à deux : une gonorrhée, une table pour deux, un spécial deux pour un, couper la poire en deux, un jaune d’œuf, etc. L’univers nous a conçu comme ça: deux yeux tant mieux, deux oreilles c’est pareil, deux reins... quand ça va bien.

Ça tombe bien parce que moi, je suis une experte en couple. Du moins, comme tout le monde, je pense que mon couple est meilleur que celui des autres.  La première leçon que je vais vous donner est la suivante : il paraitrait qu’il «faut s’aimer soi-même avant de pouvoir être aimé». C’est de la bullshit. Pour pouvoir être aimé, faut juste que tu sois prêt à aller aux pommes à chaque année de ta vie parce que même si c’est cave, bourré de monde pis que tu pourrais juste t’en acheter à l'épicerie, cueillir des pommes, C’EST IMPORTANT POUR ELLE.

Il existe plusieurs types de couples. Par exemple, il y a ceux qui s’aiment pour vrai, pis il y a ceux qui publient tout le temps des photos d’eux sur Facebook.

On le connaît tous, ce couple trop intense à la Roméo et Juliette A.K.A «Grobécots et Sucette» (NDLR: permission accordée de juger ce jeu de mots), parce qu’ils ne se gênent pas pour se frencher jusqu’à l’oesophage en plein souper d’amis. Vous savez que le mot «passion» vient du grec “pathos” qui veut dire supplice ? Bien c’est ça qu’ils sont pour nous, un supplice. Souvent, on est amis avec une seule personne du couple, mais quand tu l’invites au singulier, elle répond au pluriel ! Ils sont pratiquement aussi fusionnels comme les soeurs Boulay ou les deux jambes d'une Soeur. Souvent, c’est parce que c’est un nouveau couple. Au fil du temps, ils vont vivre toutes leurs premières étapes importantes : laisser sa brosse à dents chez l’autre, utiliser la brosse à dents de l’autre quand t’oublie la tienne, expérimenter avec la brosse à dents dans la chambre à coucher. Évidemment, ce n’est pas tout le monde qui fait ça, juste ceux qui ont une brosse à dent électrique.

Une fois que la magie s’envole, un nouveau type de couple se révèle : les désillusionnés. Ceux-là, ils ont compris que l’amour ce n’est pas un compte de fée. Ils savent très bien que ça se peut que tu surprennes ton crapeau de prince la main dans les collants devant porn-ogre, même s’il t’avait juré que les citrouilles artificielles «ne l’allumaient pas. Ils ont aussi eu le temps de réaliser que parfois, après minuit et six shots de fireball, Cendrillon perd ses souliers, sa sacoche, son portefeuille puis elle se transforme en charrue par enchantement!

Il y a aussi le vieux couple. Eux, ils ne nous emmerdent pas avec leurs photos aux pommes, ils sont ailleurs. Leur amour s’est usé parce qu’ils ont laissé la poussière s’accumuler dessus. Les petits becs se sont transformés en prises de becs, les soupers aux chandelles sont devenus un surplus de vaisselle, puis juste comme la passion allait laisser place à la pension, ils ont fait une folie au lit!  En faisant l’amour sans leurs bas, leur flamme s’est ravivée pour un autre 6 mois, etc.   

Mais le meilleur type de couple, c’est celui qui est rendu à célébrer ses noces de Polydent.  «Blanche-tête et son certain.» C’est ceux qui se sont battus tellement fort contre leurs tempêtes que leur corps n’a même plus  l’énergie de produire de la couleur pour leurs cheveux. J’ignore quel genre d’agent de conservation ils ont mis dans la recette de leur amour, mais ils ne se sont jamais lâché, d’autant plus que maintenant, ça les aider à marcher. Eux, ça leur fait plaisir pour vrai d’aller aux pommes, parce qu’ils ont tout leur temps. Ils l’ont gagné parce qu’il a jamais réussi à les séparer. Moi, c’est à eux que je voudrais ressembler, parce qu’ils ont plus rien à prouver, mais tout à savourer.

Même si eux-autres leurs pommes, ils les préfèrent en purée.

Vous pouvez entendre Rosalie Bonenfant sur les ondes du 107,3 Rouge tous les vendredis matins 7h30. Cliquez ici pour voir son segment en direct.