/news/education
Navigation

Écarts lors d'une initiation: l’Université Laval aura à l’œil l’association étudiante

L’Université Laval aura à l’œil l’association des étudiants en sciences de l’administration à la suite des «écarts» commis par une «poignée d’individus» lors d’une récente activité d’initiation.
Photo d'archives Daniel Mallard L’Université Laval aura à l’œil l’association des étudiants en sciences de l’administration à la suite des «écarts» commis par une «poignée d’individus» lors d’une récente activité d’initiation.

Coup d'oeil sur cet article

L’Université Laval aura à l’œil l’association des étudiants en sciences de l’administration à la suite des «écarts» commis par une «poignée d’individus» lors d’une récente activité d’initiation.

Le Journal rapportait vendredi que des expressions à caractère sexuel avaient été inscrites sur le front de quelques participantes lors d’une activité qui s’est déroulée dimanche en Beauce.

Des photos disgracieuses, d’abord rendues publiques sur la page Facebook du photographe embauché pour immortaliser la soirée, ont depuis été retirées.

La direction de l’Université Laval, qui ne tolère «aucune activité à caractère sexuel dans le cadre des activités d’intégration», a rencontré les responsables de l’association étudiante dans la matinée de vendredi pour leur rappeler qu’elle «n’endossait pas les écarts portés à son attention», a indiqué la porte-parole de l’établissement, Andrée-Anne Stewart.

Les étudiants ont alors expliqué que ces gestes «de mauvais goût» avaient été commis par «quelques individus», malgré les mesures de prévention mises en place par l’association étudiante, qui a tenté de «limiter et gérer tout débordement» tout au long de l’activité, poursuit Mme Stewart.

À la suite de la rencontre, la Faculté des sciences de l’administration a tout de même décidé de mettre en place un «encadrement encore plus serré tout au long de l’année avec les organisateurs et les étudiants», ajoute la porte-parole.

L’Association des étudiants en sciences de l’administration devra dorénavant fournir à la Faculté les scénarios détaillés de toutes les activités prévues au cours de la prochaine année, en plus d'obtenir les approbations habituelles.

«Même si le comportement douteux d’une poignée d’individus ne reflète pas celui de l’ensemble de nos étudiants, cet incident confirme l’importance de poursuivre nos efforts de prévention et de sensibilisation auprès de notre clientèle», conclut Mme Stewart.

Dans une déclaration écrite publiée en fin de journée vendredi, l'Association des étudiants en sciences de l'administration a indiqué qu'elle «prend très au sérieux les débordements» qui se sont produits dimanche.

Malgré les mesures préventives mises en place, l'encadrement «n'était pas parfait et nous l'assumons pleinement», peut-on lire. L'Association continuera de travailler avec la direction «afin de s'assurer que ces gestes ne se reproduisent plus».