/news/health
Navigation

L’exercice intense pour éliminer la malbouffe

L’exercice intense pour éliminer la malbouffe
Photo d’archives

Coup d'oeil sur cet article

Les adeptes du « fast food » vont être heureux. L’exercice de haute intensité protégerait le corps des effets néfastes de la grande quantité de gras, de sel et de sucre dans la malbouffe, selon une étude montréalaise.

Pendant deux semaines, 15 jeunes hommes en santé ont dû se nourrir de McDonald’s — matin, midi et soir — pour cette étude, publiée vendredi dans la revue scientifique Nutrients, par trois chercheurs de l’Université du Québec à Montréal.

« Le poids des jeunes est resté stable, mais une augmentation de leur masse musculaire a été observée. Dans nos prochaines études, nous voulons savoir si les femmes ou les personnes âgées contribueraient aussi bien à ce genre d’étude » dit Christian Duval, professeur et chercheur.

Manger gratuitement

Pour l’étude, les hommes ont dû effectuer quotidiennement de l’exercice de haute intensité, par intervalles, sur un tapis roulant. Les participants ont tous gardé une bonne santé. Seulement un homme a vu une diminution de son bon cholestérol.

« Il faut que la personne fasse un sport qui demande beaucoup d’efforts durant un court moment, comme faire un sprint de 60 secondes, par exemple, puis qu’elle réduise l’intensité et qu’elle finisse par une marche, et qu’elle répète ces deux exercices plusieurs fois après avoir consommé dans un fast food », explique Antony Karelis, chercheur et professeur du Département des sciences de l’activité physique.

Des frites le matin

Les cobayes, dont l’âge se situe entre 18 et 30 ans, devaient consommer un trio même le matin. Christian Duval dit que les cobayes ont été contents de manger gratuitement, malgré que c’était de la malbouffe.

« Tous les matins, certains mangeaient un Big Mac avec des frites et un Coke, et certains prenaient un Mc Muffin avec un jus d’orange et une patate rôtie. Et ils recommençaient le midi et le soir, tout le temps sans s’arrêter. »

Le sport intensif est devenu la tendance grâce à son efficacité de brûler le plus de calories en un temps record.