/finance/business
Navigation

Rien ne va plus au Massif du Sud

La station de ski menacée d’une vente en justice

Coup d'oeil sur cet article

La municipalité de Saint-Philémon a procédé vendredi dernier à la saisie de la Station touristique Massif du Sud afin de récupérer une somme de près de 850 000 $ qui lui est due depuis plusieurs années pour des taxes impayées sur des terrains.

«L’objectif, c’est de réaliser la vente de la station elle-même pour récupérer les sommes dues», a fait part lundi Me Yves Boudreau, avocat de la municipalité.

Selon ses explications, la municipalité n’arrive pas à vendre les terrains qu’elle a déjà saisis à cause de leur «connexité» avec la station qui fait craindre les acheteurs potentiels. Le dossier traîne en longueur depuis 2012 et ce litige a déjà fait l’objet d’un jugement de la cour municipale donnant raison à la municipalité.

«On a été dans l’incapacité de vendre les terrains avec succès, d’où la recherche d’une exécution à l’égard de la station elle-même», a ajouté Me Boudreau.

Le propriétaire de la station, Alain Content, dispose d’un délai de 30 jours, pour rembourser la municipalité. «C’est le dernier recours qu’on se donne», a fait savoir le maire, Daniel Pouliot.