/news/green
Navigation

Canadiens coincés dans les Caraïbes: Ottawa promet d’envoyer bientôt un avion militaire

Canadiens coincés dans les Caraïbes: Ottawa promet d’envoyer bientôt un avion militaire
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Ottawa enverra un avion militaire dans les Caraïbes afin de rapatrier les Canadiens coincés par Irma s’ils ne trouvent pas place à bord d’un vol commercial.

Il s’agira d’un gros porteur C-17, a indiqué la ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland. Elle n’a toutefois pas précisé quand cet avion partira ni combien de personnes il pourra rapatrier.

« Les aéroports situés dans les zones les plus affectées commencent à rouvrir, c’était un enjeu », a déclaré le ministre des Transports, Marc Garneau, se défendant de la lenteur des opérations de rapatriement.

L’armée canadienne a pourtant la capacité de se déployer dans des environnements difficiles, plaide le député conservateur Erin O’Toole.

« On nous prend pour des valises, gronde Rhéal Fortin, du Bloc québécois. Tout le monde évacue son monde et le Canada, un pays du G7, se traîne les pieds. C’est pitoyable. »

Appels à L’aide

Les États-Unis ont déjà évacué 1200 de leurs ressortissants de l’arc antillais sur des vols militaires. Le Brésil fera de même dès mardi.

En attendant un vol militaire, WestJet, Air Canada et Sunwing ont entrepris le rapatriement des Canadiens de Saint-Martin et des îles Turquoises.

Mais rien n’est prévu pour le reste des Antilles alors qu’Ottawa a reçu des appels à l’aide provenant d’une dizaine d’îles.