/news/green
Navigation

De nouvelles mesures d'aide aux sinistrés inondés

De nouvelles mesures d'aide aux sinistrés inondés
PHOTO MATHIEU WAGNER, AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Plus de 238 familles, dont 74 personnes à Pierrefonds, sont toujours en situation d’hébergements temporaires à la suite de la crue des eaux du printemps dernier qui a inondé plus de 5 300 résidences au Québec.

C’est ce qu’il a été possible d’apprendre lors d’une annonce faite mardi matin par le ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire et ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux.

Lors de cette même annonce, Québec a reconnu pouvoir faire mieux dans la gestion d’aide aux sinistrés et municipalités touchées par les inondations de ce printemps. «On entend le message sur le terrain qu’on pourrait faire mieux», a admis le ministre Coiteux reconnaissant que des sinistrés ont été mal informés des procédures à suivre pour les réclamations.

Actuellement plus de 5 880 réclamations d’aide financières qui ont été transmises au gouvernement.

Nouvelles mesures

Afin de faciliter et d’accélérer les processus, différentes mesures seront mises en place par les autorités concernées. Entre autres, des rencontres personnalisées seront organisées. Lors de celles-ci les sinistrés pourront poser leurs questions et être répondus par différents intervenants représentant le MSP, le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT) et leur municipalité.

Aussi, de l’accompagnement auprès des municipalités concernées et des ententes avec des organismes pour de l’hébergement temporaire seront mis en place.

Pour René Leblanc, résident de Pierrefonds dont le sous-sol a été inondé, l’annonce de telles mesures est une bonne nouvelle, mais il espère qu’elles accéléreront les processus. «On va voir si ça un impact», affirme-t-il en soulignant que les questions sans réponses et les délais sont nombreux.

Depuis ce printemps, différentes interventions avaient été mises en place, notamment des bureaux temporaires, des séances d’information, des consultations publiques, et le déploiement d’un service de ligne téléphonique pour répondre aux questions.

M. Leblanc estime à 55 000 $ les frais qu’il a dû débourser en réaménagement de son sous-sol qui a été inondé. Comme financière, il a reçu jusqu’à maintenant le montant forfaitaire de 10 000 $ en mai dernier. «Au début, je me suis dit : wow, ça va vite. Mais je n’ai rien eu depuis, même si j’ai envoyé toutes mes factures», a-t-il ajouté.

À ce jour, 35 M$ ont été alloués pour de l’aide aux municipalités et sinistrés, dont 29 M ont été directement versés aux citoyens. Le MSP estime que 350 M$ seront nécessaires pour aider les sinistrés et les municipalités.