/news/politics
Navigation

Inondations: la CAQ déçue de l’intervention du ministre Coiteux

Andre Spenard
Photo d'archives Simon Clark Le porte-parole de la CAQ en matière de sécurité publique, André Spénard.

Coup d'oeil sur cet article

 

La Coalition avenir Québec est «déçue» des mesures supplémentaires annoncées mardi par le ministre Martin Coiteux pour les sinistrés des inondations du printemps dernier.

Le ministre de la Sécurité publique a notamment promis des rencontres personnalisées lors desquelles les citoyens pourront poser directement leurs questions aux fonctionnaires des ministères et de leur municipalité.

«On est rendu à huit semaines et on assiste [mardi] matin, non pas à la remise des rapports, mais à un autre report d'une séance de consultation», a critiqué le porte-parole de la CAQ en matière de sécurité publique, André Spénard, lors d’un point de presse.

«M. Coiteux n'est pas capable de livrer la marchandise. Que le premier ministre fasse sa job et prenne ses responsabilités si son ministre de la Sécurité publique n'est pas capable de la faire», a-t-il indiqué.

Le Parti québécois a également dénoncé la lenteur du processus d’aide, mais il accueille favorablement l’annonce de M. Coiteux.

«Ce qu’on nous a annoncé [mardi], c’est-à-dire des rencontres personnalisées et un partenariat entre les différents organes gouvernementaux, aurait pu – et aurait dû – être fait depuis très longtemps», a indiqué le député péquiste Pascal Bérubé.

Des «tentatives de suicide»

Steve Beauchamp, le porte-parole du regroupement des sinistrés, a lui fait part d’une situation très difficile au point de vue psychologique.

«Les gens, en ce moment, ils sont complètement à bout. Ils n’ont plus de ressources», a-t-il témoigné.

«Et on a plusieurs de nos sinistrés qui ont même fait des tentatives de suicide depuis quelques mois», a-t-il ajouté.