/world/usa
Navigation

Irma: un quart des maisons sur l’archipel des Keys est «détruit»

Irma: un quart des maisons sur l’archipel des Keys est «détruit»
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Un quart des maisons de l’archipel des Keys, tout au sud de la Floride, a été «détruit» par l’ouragan Irma selon les premières estimations des secours sur place, a indiqué mardi le chef de l’Agence américaine des situations d’urgence (Fema), Brock Long.

«Des estimations initiales --et c’est pour cela que nous avons demandé aux gens d’évacuer à cause de la marée de tempête-- montrent que 25% des maisons dans les Keys ont été détruites et 60% ont été endommagées», a souligné M. Long au cours d’un point de presse. «En gros toutes les maisons dans les Keys ont été impactées d’une façon ou d’une autre», a-t-il ajouté.

Irma a frappé dimanche matin la pointe sud des Keys avec toute la violence d’un ouragan de catégorie 4 -- affichant des vents de 215 km/h et provoquant surtout une hausse brutale du niveau de la mer qui a submergé une partie de ce chapelet d’îles souvent très étroites et qui n’émergent qu’à peine de quelques mètres de l’eau.

Ces îles sont très prisées des touristes pour y pêcher, y faire de la plongée, s’y adonner aux sports nautiques ou tout simplement profiter de l’hédonisme cultivé par la population dans cette partie de la Floride.

La plus fameuse des îles, Key West, qui ne se trouve qu’à moins de 150 kilomètres de La Havane, est une destination quasi obligatoire pour les croisiéristes des Caraïbes avec ses innombrables bars et magasins pour touristes.

Les amoureux de l’architecture coloniale du XIXe siècle y trouvent aussi leur compte tout comme les inconditionnels du prix Nobel de littérature Ernest Hemingway, qui a écrit une bonne partie de son œuvre dans sa maison de Key Largo.