/sports/baseball/capitales
Navigation

Les Caps tiennent bon et l’emportent

Québec prend les devants 1 à 0 en finale

Coup d'oeil sur cet article

POMONA, New York | Les Capitales de Québec ont frappé tôt et fort, ce qui fut suffisant pour amorcer la finale de la Ligue Can-Am de baseball indépendant du bon pied non sans s’être toutefois payé une petite frousse, vainquant les Boulders de Rockland au compte de 7-5, mardi soir, devant une maigre foule au Palisades Credit Union Park.

La formation québécoise, qui est en quête d’un premier titre éliminatoire depuis 2013, prend les devants par un match dans cette confrontation au meilleur de cinq rencontres qui se poursuivra ce soir, toujours dans l’État de New York.

Les Capitales ont inscrit sept points durant les deux premières manches, gracieuseté d’un Jordan Lennerton en pleine forme, chassant le partant des Boulders, Bo Budkevics, après seulement une manche et deux tiers.

Le joueur par excellence en saison pour Québec a ouvert le bal avec un long circuit de trois points par-dessus la clôture du champ droit avant de remettre ça à la manche suivante avec un simple de deux points.

« C’est une très belle manière de commencer la série ! Nous avons sorti très agressifs en mettant plusieurs points au tableau. Dans ce stade, il n’y a aucune avance confortable et ils ont profité de la clôture du champ droit. Il faudra être plus constant demain [mercredi] », a souligné le premier-but après cette première victoire.

Sueurs froides

Les Boulders ont réagi en expédiant quatre balles à l’extérieur du terrain au champ droit alors que les sentiers étaient déserts, jusqu’en septième. Ils ont fait mal paraître Lazaro Blanco, le grand Cubain remplacé après quatre manches et un tiers de travail, sa plus courte sortie de la saison. La relève a ensuite réduit leur attaque au silence, Nolan Becker enregistrant son deuxième sauvetage des séries grâce à une manche ultime sans faille.

« S’il avait fallu qu’ils reviennent de l’arrière à 7-1, ça nous aurait fait très mal pour les matchs qui s’en viennent. Les releveurs ont fait leur job comme ils ont fait pas mal toute l’année. Ce fut de solides performances de plusieurs gars. Je suis vraiment content. Ce n’est jamais fini ici avec la petite clôture au champ droit. On voulait en voler une sur deux [à Rockland] », a lancé le gérant des Capitales, Patrick Scalabrini.

Scalabrini et son personnel ont joué d’audace en cinquième quand le gaucher Miles Moeller a offert un but sur balles à Cody Regis, lui aussi un gaucher, pour remplir les coussins. Regis avait expédié plus tôt une offrande de Blanco loin dans la droite. Mais Moeller s’est chargé de retirer sur élan Mike Montville, un droitier, au tour suivant.

« On s’était dit avant le match qu’on ne se fait pas battre par Regis, leur gars en feu. Et Moeller est meilleur contre les droitiers. C’est contre le livre, mais on connaît notre moineau », a précisé l’instructeur-chef, pas peu fier de la performance de Lennerton au bâton.

En vitesse

Les Capitales enverront Brett Lee pour le deuxième match tandis que les Boulders feront confiance à Justin Topa... Situation cocasse qui aurait pu tourner au cauchemar quand l’officiel derrière le marbre a atteint au visage le releveur des Boulders, Nick Sarianides, en voulant lui remettre la balle. Heureusement, il y a eu plus de peur que de mal...