/opinion/columnists
Navigation

À voir

Coup d'oeil sur cet article

Il vous reste un mois pour visiter et voir l’époustouflant génie et savoir-faire des humains au travers des plantes. Vous aurez la bouche ouverte, les yeux écarquillés et le cerveau en constante admiration pendant une heure et demie. Il faut aller à Gatineau. Ça vaut le coup et, en plus, MosaïCanada 150, c’est tout à fait gratuit. Ma blonde et moi sommes revenus enchantés, ébahis. C’est colossal, tout simplement. Des œuvres précises, gigantesques, toutes réalisées en plantes, en fleurs et en arbres montés sur des structures, illustrant des humains, des animaux, des situations. Renversant. Cournoyer dans les bras de Henderson après le but historique de 1972, ils sont là format géant et reproduits avec une justesse sidérante. Toujours entièrement refaits de plantes, le premier train qui a traversé le Canada et sa gare grandeur nature. La Terre-Mère, une gigantesque tête de femme faite de 135 000 plantes et qui pèse 200 tonnes. Une œuvre d’art pleine d’expression que vous ne pouvez plus quitter des yeux.

LES SOMMITÉS

Imaginez. 600 bénévoles entourent une quarantaine d’horticulteurs passionnés qui, depuis juillet et jusqu’au 15 octobre, triment tous les jours sans relâche. À Gatineau, on jubile parce que les retombées dépassent toutes les espérances. Plus d’un million de personnes, venues de partout, sont reparties abasourdies. On estime qu’il s’est croqué plus de 10 millions de photos sur le site.

Lise Cormier, architecte paysagiste reconnue mondialement, a réussi l’impensable et elle a aussi invité ses villes amies chinoises que sont Shanghai et Beijing.

40 œuvres fabuleuses pour jeunes, vieux et entre les deux. Allez voir le site. MosaïCanada est probablement la plus belle réalisation artistique pour les 150 ans du pays. Oublie pas ton kodak, mon Justin.

TI-PAQUET

  • Pour la pub de McDonald, Shea Weber s’est mesuré à un cheval. La semaine prochaine, Paul Byron se pogne avec un lièvre.
  • « OK Irma. Tu peux maintenant rentrer à la maison. » (Kim Jong-un)
  • Faisant le ménage dans sa chambre, un ado trouve un autre ado.
  • Une femme doit-elle changer de sexe lorsqu’elle se sent mâle dans sa peau ?
  • Le mot abréviation est toujours aussi long ?

À DEMAIN

Et merci à Johanne Falcon de nous avoir tenu la main pour la visite guidée.