/sports/hockey/remparts
Navigation

Un essai pour Baribeau

Le gardien des Diables rouges participera au camp d’entraînement du Wild

Invité au camp d’entraînement, le gardien de but des Diables rouges Dereck Baribeau restera dans l’entourage de l’organisation du Wild du Minnesota encore quelques jours.
Photo d'archives JEAN-FRANCOIS DESGAGNES Invité au camp d’entraînement, le gardien de but des Diables rouges Dereck Baribeau restera dans l’entourage de l’organisation du Wild du Minnesota encore quelques jours.

Coup d'oeil sur cet article

Le gardien de but des Remparts de Québec Dereck Baribeau a reçu, mercredi, une invitation à participer au camp d’entraînement du Wild du Minnesota.

« Honnêtement, je ne m’y attendais pas, mais je suis bien heureux de cette marque de confiance de l’organisation du Wild », a mentionné le résident de L’Ancienne-Lorette qui était l’un des deux gardiens de l’organisation du Minnesota actif au tournoi des recrues disputé à Traverse City, au Michigan.

Durant cette compétition à la ronde regroupant huit formations de la LNH, Baribeau a protégé les filets durant deux parties. Durant la dernière, il a été confronté à l’ancien des Diables rouges Callum Booth et les espoirs des Hurricanes de la Caroline. « Certes, j’ai perdu mes deux parties. Dans l’ensemble, je crois avoir offert de bonnes performances. »

PAS DE PRESSION !

Aujourd’hui, les joueurs du Wild se soumettront à des examens médicaux et les protégés de l’entraîneur en chef Bruce Boudreau assisteront ensuite à quelques rencontres hors glace. Le camp d’entraînement débutera demain matin au Xcel Energy Centre.

Le Wild disputera un premier match préparatoire lundi face aux Jets à Winnipeg. Généralement, les vétérans masqués, enfin ceux assurés d’un poste, ne grimpent pas à bord de l’avion en lever de rideau du calendrier préparatoire. Reste à savoir si Baribeau sera en uniforme, puisque quelques autres hommes masqués batailleront pour un poste pour le club-école du Wild dans la Ligue américaine de hockey.

« J’ignore si j’aurai l’occasion de jouer un match présaison et je ne veux pas me mettre de pression inutile sur les épaules. En revanche, je compte bien profiter au maximum de cette expérience. Ce sera spécial de sauter sur la glace en compagnie de joueurs de la Ligue nationale de hockey. Le filet et la rondelle seront toutefois de la même grosseur ! »

BOUCHER HEUREUX

Sans vouloir mettre la charrue devant les bœufs, l’entraîneur en chef des Remparts, Philippe Boucher, estime que Baribeau se retrouve au bon endroit, au bon moment au Minnesota.

« Les textos que j’avais reçus récemment indiquaient que Dereck allait très bien durant le camp des recrues. Parfois, il y a des avantages à ne pas être repêché et ses agents lui ont déniché une organisation qui a besoin de jeunes gardiens.

« Avec son physique, son potentiel et son éthique de travail, tous les facteurs sont là pour qu’il connaisse du succès. Repêché ou pas, une fois sur la même patinoire que les Zach Parisé et Ryan Suter, un gars se dit qu’il n’est pas si loin ! Je serais un gars très heureux si Dereck revenait à Québec avec un contrat en poche », a mentionné Philippe Boucher.

Par ailleurs, l’ancien du Blizzard du SSF et porte-couleurs des Foreurs de Val-d’Or, le défenseur de 18 ans David Noël, a également été invité au camp des Blues de St. Louis. Cette organisation avait réclamé le Québécois lors de la 5e ronde en juin dernier.