/news/health
Navigation

Barrette n’a pas l’argent pour tout rénover

Le ministre reconnaît qu’il faudrait quatre milliards de dollars pour améliorer les hôpitaux en mauvais état

CHSLD/hôpitaux scrapes
Photo d’archives Le bloc opératoire de l’Hôpital Charles-Le Moyne a connu plusieurs infiltrations d’eau dans les dernières années qui ont favorisé la prolifération d’insectes.

Coup d'oeil sur cet article

Le ministre de la Santé estime qu’il faudrait investir quatre milliards pour rénover les hôpitaux en mauvais état de la province, mais affirme ne pas avoir assez d’argent pour le faire.

Mardi, notre Bureau d’enquête révélait que le bloc opératoire de l’Hôpital Charles-Le Moyne est dans un état si vétuste que des mouches, et même une souris, y ont été observées. En réaction, le ministre a reconnu que plusieurs établissements avaient besoin de travaux de réfection. Les budgets sont toutefois limités.

« Ça coûte cher et je n’ai pas les budgets suffisants. On doit sélectionner les pires parmi les pires », a dit le ministre Gaétan Barrette en entrevue. Il reconnaît que la situation de l’Hôpital Charles-Le Moyne est problématique, mais qu’il « y a encore pire ».

200 millions $

Il estime à 200 M$ les sommes dont il dispose annuellement pour des projets de rénovation, comme ceux que souhaiterait faire l’Hôpital Charles-Le Moyne. C’est toutefois loin d’être le seul établissement construit dans les années 60 qui a besoin d’être refait.

« On a 181 bâtiments construits de 1946 à 1964, des bâtiments pas adaptés [à 2017]. C’est un mégaenjeu », dit-il. Même son de cloche à l’Hôtel-Dieu de Lévis, qui attend avec impatience les fonds pour refaire le bloc opératoire.

« Il a besoin de beaucoup d’amour », dit la porte-parole du CISSS de Chaudière-Appalaches, Mireille Gaudreau. Cette dernière indique que les salles sont beaucoup trop petites et que le bloc est réparti sur deux étages, ce qui est loin d’être optimal.

Selon Mireille Gaudreau, le projet a été classé prioritaire au printemps par le ministère, mais aucun échéancier n’a encore été annoncé pour des travaux.

« Inacceptable »

Pour le critique de la CAQ en santé, François Paradis, il est grand temps que le ministre passe à l’action.

« L’inaction donne froid dans le dos », dit-il, en référence aux lacunes observées à Charles-Le Moyne.

Selon lui, il faut que le ministre termine au plus vite l’évaluation des bâtiments du réseau. « Un traitement-choc doit être donné, lance-t-il. Je m’inquiète du patient. Il y a longtemps qu’il aurait dû agir. »

Par ailleurs, le ministre s’est dit choqué d’apprendre que des mouches avaient été vues au bloc de Charles-Le Moyne sans que la haute administration en soit avisée.

« Ça me choque que ça ne se soit pas rendu aux instances appropriées. Ça alerte la population inutilement », dit-il en précisant qu’il n’y avait pas de problèmes de salubrité.

► Le ministre Barrette dit ne pas avoir reçu de plan fonctionnel et technique pour un nouveau bloc opératoire à Charles-Le Moyne. En entrevue avec Paul Arcand au 98,5 FM, le Dr Jean Rodrigue a toutefois dit que le projet a été présenté à plus d’une reprise au ministère.