/news/currentevents
Navigation

De la drogue sur le terrain d’une école primaire

Drogue école St-Willibrord
Photo tirée de Facebook La photo du sachet de drogue a été publiée sur Facebook par Barbara Jarvis.

Coup d'oeil sur cet article

Une mère a trouvé un sachet de drogue sur le terrain d’une école primaire de Châteauguay en début de semaine.

Barbara Jarvis a fait cette étrange découverte lundi, alors qu’elle marchait près de l’école anglophone St-Willibrord.

Le lendemain, elle a publié la photo du sachet sur Facebook en mentionnant qu’une telle quantité de « crystal meth » aurait été suffisante pour « tuer un enfant ».

« S’il vous plaît, rappelez à vos enfants de ne pas ramasser de choses par terre », a-t-elle écrit. Sa publication a été partagée près de 700 fois depuis.

La maman de trois enfants, dont aucun ne fréquente l’école St-Willibrord, selon l’hebdomadaire Le Soleil de Châteauguay, a ensuite apporté la substance aux policiers.

Nathalie Langevin, porte-parole du Service de police de Châteauguay, a indiqué au Journal que la drogue trouvée était de la famille des amphétamines. Elle ne peut cependant pas confirmer qu’il s’agit bel et bien de méthamphétamine.

« Incident isolé »

La direction de l’école St-Willibrord a envoyé une lettre aux parents, mercredi, expliquant qu’elle n’aviserait pas les enfants de ce qui s’est passé pour ne pas les effrayer.

Toutefois, si certains en parlent à un membre du personnel, celui-ci leur dira de signaler tout événement suspect à un adulte, indique-t-on.

« Merci de comprendre qu’il s’agit d’un incident isolé et qu’éduquer nos enfants est le meilleur plan d’action », a écrit la direction.

Aucune enquête n’a été entreprise par la police.

Le Journal n’a pu joindre Mme Jarvis mercredi. L’école St-Willibrord n’a quant à elle pas répondu à notre demande d’entrevue.