/sports/racing
Navigation

Le Défi 808 Bonneville voit le jour

Le défi 808 Bonneville aura lieu le 22 septembre prochain dans le secteur de Mont-Tremblant.
Capture d'écran TVA Sports Le défi 808 Bonneville aura lieu le 22 septembre prochain dans le secteur de Mont-Tremblant.

Coup d'oeil sur cet article

Un tout nouvel événement verra le jour le 22 septembre prochain à Mont-Tremblan : des cyclistes de tous les niveaux prendront part au Défi 808 Bonneville pour la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec.

On reconnaît d’abord Danny Bonneville pour les fameuses maisons Bonneville, mais l’homme d’affaires est un cycliste assidu qui a participé à des Furnace Creek 508 en Californie et à des Silver State 508 au Nevada, cette dernière épreuve d’ultracyclisme étant surnommée «les 48 heures les plus difficiles du sport».

C’est sur le modèle de ces épreuves de 508 milles qu’a été calqué le Défi 808.

«C’est vraiment de repousser ses propres limites, a statué Bonneville en entrevue au réseau TVA Sports, mercredi. J’ai fait le 508 pendant cinq ans, trois fois en équipe de deux et une fois en solo il y a trois ans, quand je n’avais pas terminé.»

«Je suis retourné là-bas en septembre passé, j’avais de quoi à régler. Cette fois j’ai terminé en 37 heures sans dormir.»

Bonneville voulait amener cet événement au Mont-Tremblant depuis trois ans. La formule de Bonneville en sera une de 808 km, «démocratisée» selon lui.

Parcours du Défi 808 Bonneville.
Capture d'écran TVA Sports
Parcours du Défi 808 Bonneville.

«Le but du Défi 808 Bonneville, c’est vraiment de permettre à toutes sortes de monde de toutes sortes de niveaux de vraiment repousser leurs limites. On peut faire 404 ou 808 km, on peut le faire en équipe de quatre, de deux ou en solo – donc entre 100 et 808 km de parcours selon le défi que tu choisis.»

Amélie Kretz, triathlète d’élite qui a participé aux derniers Jeux olympiques d’été 2016 de Rio, ne se gêne pas pour vanter le Défi 808 au profit de la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec, une œuvre qui en fait beaucoup pour les athlètes de la province.

«Ça fait six ans maintenant que je suis soutenue par la Fondation et ç’a vraiment fait une différence dans ma carrière. La première bourse que j’ai reçue date de 2012 et ça m’avait vraiment donné confiance et permis de payer des camps d’entraînement à travers le monde. J’ai pu réaliser mon rêve d’aller aux Jeux olympiques.»

Plusieurs gros noms ont confirmé leur présence au Défi 808 Bonneville : le skieur alpin Erik Guay, le bosseur Mikaël Kingsbury, le fondeur Alex Harvey, l’ancienne plongeuse Annie Pelletier et le cycliste Antoine Duchesne notamment; tous d’anciens boursiers de la Fondation.