/sports/fighting
Navigation

Le vrai combat de l’année?

Alvarez affronte Golovkin samedi à Las Vegas

BOX-SPO-CANELO-ALVAREZ-&-GENNADY-GOLOVKIN-PRESS-TOUR---NEW-YORK
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

LAS VEGAS | On a beaucoup parlé de l’affrontement entre Floyd Mayweather et Conor McGregor comme étant celui de la décennie dans le monde des sports de combat. Toutefois, il est fort possible que ce duel, qui a généré des revenus avoisinant le milliard de dollars, soit supplanté par celui de samedi qui oppose Gennady Golovkin à Saùl « Canelo » Alvarez.

Lors de cette soirée présentée au T-Mobile Arena, les deux pugilistes se disputeront les quatre ceintures de la catégorie des poids moyens (160 lb). Le vainqueur pourra aussi se targuer d’être l’un des meilleurs boxeurs « livre pour livre » avec le champion unifié des mi-lourds Andre Ward.

C’est le choc le plus attendu dans le monde du noble art depuis le combat entre Manny Pacquiao et Mayweather, qui fut un pétard mouillé. Même s’il a mis quelques années à se concrétiser, il n’aura pas lieu au moment où l’un des deux boxeurs est en fin de carrière.

Du moins, c’est ce que souhaitent les promoteurs Oscar De La Hoya et Tom Loeffler quand ils verront leur athlète respectif monter sur le ring.

Le feu contre le feu

Si les amateurs sont excités par ce rendez-vous, c’est en raison de la force de frappe des deux boxeurs. Ce sera le feu contre le feu, tout simplement.

Il n’est pas impossible qu’un des deux pugilistes visite le plancher au cours des 12 assauts de l’affrontement. Il sera intéressant d’analyser la réaction de celui qui verra des étoiles. Dans un cas comme dans l’autre, il se retrouverait dans une situation inconnue.

Outre la puissance, la qualité de la technique des deux pugilistes pourrait être un facteur qui fera pencher la balance en faveur du vainqueur. Sur papier, celle de Golovkin est supérieure à celle d’Alvarez. Reste à voir si le Mexicain sera capable de trouver des brèches dans la défense de Golovkin et de l’atteindre avec ses coups de puissance ?

Si c’est le cas, on pourrait avoir droit à des étincelles dans les premiers rounds.

Un intérêt pour Lemieux

Parmi les boxeurs qui suivront ce mégacombat avec intérêt, il y a aura le Québécois David Lemieux. Il ne fera pas le voyage à Las Vegas afin de pouvoir écouter le gala avec son équipe à Montréal.

Si une revanche contre Golovkin est impossible à court terme, le protégé d’Eye of the Tiger Management aimerait bien se mesurer à Alvarez dans un avenir rapproché. Il y a bien eu des négociations entre son gérant Camille Estephan et le président de Golden Boy Promotions, Eric Gomez, avant l’annonce du choc GGG-Canelo.

Par contre, ça ne s’est pas concrétisé pour diverses raisons. Si cet affrontement ne voit pas le jour, il est assuré qu’Estephan a déjà des plans de rechange pour son poulain, incluant un duel contre Miguel Cotto.

 

Plusieurs scénarios possibles

♦ Victoire d’Alvarez par knock-out

On aurait droit à toute une onde de choc dans le monde de la boxe même si le Mexicain possède une moins bonne technique que son opposant. Il serait intéressant de voir s’il serait prêt à accorder une revanche à Miguel Cotto ou à donner une chance à David Lemieux.

♦ Victoire d’Alvarez par décision

Si c’est le cas, il se pourrait que « Canelo » ait travaillé très fort pour avoir le dessus dans cette bataille. On peut même penser qu’Alvarez aura pu envoyer Golovkin au tapis pour obtenir la faveur des juges.

♦ Nulle

On aurait droit à un deuxième choc Golovkin-Alvarez en 2018. Ce ne serait pas le scénario idéal pour ceux qui attendent pour les affronter.

♦ Victoire de Golovkin par knock-out

Ses coups chirurgicaux auront eu le dessus sur la puissance d’Alvarez. Il prolongerait ainsi sa séquence de combats sans défaite à 38. On peut se demander qui aurait les couilles pour lui lancer un défi après un triomphe aussi éclatant.

♦ Victoire de Golovkin par décision

Scénario très possible, mais « GGG » n’aura pas le luxe d’avoir des passages à vide comme ce fut le cas à son dernier duel contre Daniel Jacobs. Très possible que le menton du Kazakh soit testé comme jamais dans ce combat qui aura gardé les amateurs sur le bout de leurs sièges.

 

Un affrontement au sommet

Lieu : T-Mobile Arena, Las Vegas

Titres à l’enjeu : IBF, IBO, super WBA et WBC des poids moyens (160 lb)

Saùl «Canelo» Alvarez

  • 27 ans
  • Pays d’origine : Mexique
  • Fiche : 49-1-1, 34 K.-O
  • Début pros : 29 octobre 2005
  • Grandeur : 5 pieds 9 pouces
  • Portée : 70 pouces 1/2
  • Dernier combat : victoire par décision contre Julio Cesar Chavez fils (6 mai 2017)
  • Victoires importantes : Miguel Cotto, Shane Mosley, James Kirkland
  • Défaite notable : Floyd Mayweather fils

Gennady « GGG » Golovkin

  • 35 ans
  • Pays d’origine : Kazakhstan
  • Fiche : 37-0, 33 K.-O.
  • Champion IBF, IBO, super WBA et WBC des poids moyens (160 lb)
  • Début pros : 6 mai 2006
  • Grandeur : 5 pieds 10 pouces
  • Portée : 70 pouces
  • Dernier combat : victoire par décision unanime contre Daniel Jacobs (18 mars 2017)
  • Victoires importantes : Matthew Macklin, Marc Antonio Rubio, David Lemieux, Kell Brook
Sur le même sujet