/news/society
Navigation

Les policiers mettent en garde Ottawa sur la marijuana

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement de Justin Trudeau tient mordicus à la légalisation de la marijuana malgré les réticences de la police provinciale de l’Ontario et de l’Association canadienne des chefs de police.

Selon ces organisations, les policiers sont persuadés qu’ils manqueront de ressources et qu’il sera impossible d’intercepter les chauffards qui conduisent avec les facultés affaiblies par la drogue.

Malgré ces craintes, Ottawa compte toujours légaliser la marijuana l’été prochain. «Ça fait des années que nous parlons avec les provinces et les forces policières du pays pour pouvoir mieux protéger nos jeunes, nos citoyens et nos communautés», a mentionné le premier ministre Trudeau, en marge de la retraite de son cabinet à Saint-Jean, à Terre-Neuve-et-Labrador.

Les inquiétudes de la police provinciale de l’Ontario sont partagées par le gouvernement du Québec, qui a demandé à plusieurs reprises à Ottawa de repousser son échéancier. Malgré tout, le fédéral entend déposer son projet de loi en juillet 2018.