/auto/news
Navigation

Toute la gamme M de BMW réunie sur une piste

BMW M Power Tour
Frédéric Mercier

Coup d'oeil sur cet article

Passer une journée au Circuit Mont-Tremblant, c’est déjà toute une chance. Quand on le fait au volant de toute la gamme M de BMW, c’est pratiquement le nirvana.

C’est exactement ce qu’une poignée de chanceux a eu l’occasion de faire en fin de semaine dernière. Et comme on en faisait partie, on est bien placés pour vous en faire un petit résumé.

La puissance d’une lettre

Les versions M de BMW ont de quoi faire baver les amateurs de performance. Pensées et construites pour la piste, elles représentent tout le savoir-faire du constructeur allemand. Le nec plus ultra de son alignement.

Et pour prouver ça à ses plus fidèles amateurs, BMW a pris d’assaut le Circuit Mont-Tremblant toute la fin de semaine dernière avec son événement M Power Tour.

BMW M Power Tour
Frédéric Mercier

 

Tour à tour, trois groupes de pilotes en herbe se sont suivis en trois vagues d’une journée les 8, 9 et 10 septembre derniers. Le but de l’exercice: en apprendre davantage sur les produits M, mais surtout sur le pilotage automobile.

Épaulés par une solide équipe d’instructeurs, les participants ont commencé la journée avec une petite présentation des modèles qu’ils allaient pouvoir piloter tout au long de la journée.

Au menu: M2, M3, M4, M6 Gran Coupé, X5 M et X6 M. Eh oui, même les VUS étaient de la partie! Seule la M5 brillait par son absence. La nouvelle génération du modèle vient tout juste d’être dévoilée par BMW et les premiers exemplaires ne sont toujours pas arrivés au pays.

Puis, après un petit cours théorique englobant les bases du pilotage, c’était l’heure de passer aux choses sérieuses. 

BMW M Power Tour
Frédéric Mercier

 

Les exercices, puis la pratique

La journée sur piste a débuté avec quelques exercices pour mettre en pratique ce qui avait été enseigné durant la matinée. Puis, c’était le temps de passer aux choses sérieuses avec des séances de conduite sur circuit.

Dirigés par un instructeur, les pilotes se suivaient sur la piste et pouvaient pousser la machine. Malheureusement pour le groupe du vendredi à qui je me suis joint, la pluie était présente pour une bonne partie de la journée et nous a empêchés d’atteindre les vitesses qu’on aurait normalement dû franchir. Fallait être excessivement prudent. Reste que dans nos meilleurs tours, on a réussi à franchir la barre des 200 km/h. Pas mal, pour un jour de pluie!

Au travers de tout ça, deux séances de «drift» étaient aussi au menu. Le bonbon de la journée. Dans un stationnement détrempé par des jets d’eau, c’était le temps de désactiver le système d’antipatinage de la puissante M4 et d’apprendre à gérer un dérapage contrôlé.

Le but ultime: faire danser la voiture autour d’un cercle.

 

 

Booyaaaaa #bmw #m4 #drift #skidpad #donuts #carsofinstagram

Une publication partagée par Fred Mercier (@fredanova) le

 

Tout au long de la journée, les participants étaient jumelés en équipe de deux et s’échangeaient le volant, changeant aussi de véhicule assez fréquemment. Personnellement, je serais resté dans la M2 toute la journée, mais il paraît qu’il faut partager!

Reste que même à bord des VUS X5 M et X6 M, la tenue de route et la puissance ont de quoi surprendre. Mais bon, ça reste des VUS...

BMW M Power Tour
Frédéric Mercier

 

À l’an prochain?

Le M Power Tour était offert sur deux pistes cet été au Canada, l’une au Québec et l’autre en Ontario.

Pour l’expérience à Mont-Tremblant, les participants devaient débourser 1925$ plus les taxes. À ce prix, ils avaient droit à une nuitée à l’hôtel, à tous les repas durant leur séjour et à l’accès aux voitures et à la piste pour une journée, évidemment

On ne sait toujours pas si l’événement sera de retour à l’été 2018. Ça dépendra de la demande, fort probablement.

Sinon, sachez que Porsche offre désormais une école de conduite similaire à Mosport, près de Toronto. Pour 2450$, vous avez droit à deux jours sur la piste, en plus des repas et de l’hôtel.