/sports/baseball/capitales
Navigation

«Le meilleur scénario!» -Karl Gélinas

«Le meilleur scénario!» -Karl Gélinas
Photo Pascal Huot

Coup d'oeil sur cet article

«Après avoir gagné cinq années d’affilée et d’avoir été privé de telles célébrations pendant quelques saisons, on se rappelle comment c’est agréable de remporter un championnat», a déclaré Karl Gélinas.

«Puis, c’est le meilleur scénario quand on le gagne devant nos fans. Nous venons de mettre notre estampe sur la saison 2017. Je joue pour les Capitales depuis onze ans et je suis convaincu que cette édition alignait le groupe le plus complet. Nous avions tous les atouts pour connaître du succès.»

Âgé de 34 ans, Gélinas qui occupait les rôles de partant et d’instructeurs de lanceurs cette saison, n’entend pas réorienter sa carrière. On le verra sur le monticule en mai prochain!

«Je ne songe aucunement à la retraite. Je trippe encore à jouer au baseball et j’ai la chance de jouir d’une souplesse à mon travail afin de poursuivre ma carrière.»

Actif pour une troisième saison à Québec, le voltigeur Kalian Sams savourait pleinement ce triomphe. «J’ai maintes fois entendu parler que cette organisation avait remporté cinq championnats consécutifs. J’avais hâte de me joindre à ce groupe de gagnants et je suis bien heureux d’avoir contribué à la conquête de ce championnat.»

Retour à Cuba

Balbino Fuenmayor a avoué s’être joint aux Capitales avec les batteries à plat. Jeudi, il a reçu un survoltage des partisans et claqué deux bombes. «Je ne veux pas me servir de la fatigue comme excuse, mais j’ai joué beaucoup de matchs au cours des derniers mois. Je suis content d’avoir fait ma part ce soir [jeudi]!»

Yurisbel Gracial, l’un des trois Cubains des Capitales, célébrait un premier championnat en carrière. Les célébrations seront de courtes durées puisqu’il piaffe d’impatience de retourner sur son île. «L’ouragan Irma a causé des dommages dans mon coin de pays. Ce ne sont toutefois que des dégâts matériels, les membres de ma famille se portent bien. Malgré tout, j’ai réussi à rester concentré sur mon travail mais j’ai hâte de revoir les miens.»

En deux lignes

Désigné le joueur par excellence de la saison 2017, le vétéran joueur de 1er but Jordan Lennerton accrochera fort probablement bâton et gant au clou de la retraite. «C’est sûr à 98 % et il veut se concentrer sur le coache», a dit le gérant Pat Scalabrini.