/sacchips/inmybag
Navigation

Passé décomposé

Nuclear War
Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Ce matin, j’étais de bonne humeur alors j’ai eu envie de commencer mon texte comme ça : la seule certitude qu’on a, c’est qu’on va tous mourir. On ne sait pas comment, mais on sait que ça va arriver. Toutefois, ce qui revient souvent comme hypothèse, c’est la théorie de la fin du monde. Désolée de crever votre bulle, mais le monde, il a survécu à la période glacière, aux sécheresses, aux dinosaures et à la mode des toupets crêpés. Ça m'étonnerait énormément qu'il ne survive pas à une couple de «ti-cass» qui conduisent encore des gros VUS polluants.

 

 

Par contre, le plouc qui se déplace en Hummer, lui, il n’est pas tout-terrain. Il n’est même pas capable de s’adapter par lui-même aux conditions de sa propre planète. Pensez-y. Sans notre Canada Goose on pète au frette, sans notre Coppertone 50 on «méchouit», et sans nos souliers Nike, on peut piler sur de la p’tite garnotte pis c’est pas l’fun.

Si quelqu'un doit disparaître, c'est clairement nous, qui consommons comme s'il n’y avait pas de lendemain... Ce qui a quand même un certain sens parce que des lendemains, c’est vrai qu’il ne nous en reste plus tant que ça.

On est tellement concentrés sur notre nombril que même si on fond, qu’on sèche, qu’on épuise et qu’on rase, on continue de focuser sur quelque chose d’aussi laid qu’un vieux mognon de cicatrice de nourrisson. Changer ce n’est pas juste pour que l’amour arrive et que la passion nous délivre. Changer c’est aussi pour qu’un jour, notre histoire écrite dans les livres ne raconte pas comment on a été l’espèce qui s’est auto-détruite parce que c’était trop forçant de fermer l’eau en se brossant les dents. 

Tout ça pour dire qu’en réponse à notre extinction imminente, j’ai voulu m’assurer d’offrir un lègue plus pertinent qu’une poignée de chroniques moralisatrices dans le Sac de Chips.

J’ai décidé de me projeter dans le futur et de répondre d’avance aux questions potentielles de ma petite fille  que je connaitrai surement pas parce que même si on survit jusque-là, elle va probablement me laisser croupir dans un CHSLD devant mon bowling en réalité virtuelle. J’aimerais donc que dans mon testament se retrouvent mes réponses adressées à Sarah-Pixel Saint-Jacques Hurtubise, fille unique de ma fille, née de l’union avec son huitième mari.

 

— Mamie Rosalie, c’est vrai que dans ton temps, vous communiquiez juste avec des genres de dessins pis des symboles? Comment vous faisiez pour vous comprendre?

— Ah, mais les hiéroglyphes c’était désuet bien avant mon temps. Nous on avait beaucoup évolué, on avait les émojis.

 

— Comment il s’appelait donc, le dictateur fasciste qui a divisé plein de gens par la propagande pis qui croyait qu’il existait une race meilleure qu’une autre?

— Hitler.

— Non, l’autre. Tu sais celui qui s’était parti une chaine YouTube sur comment perdre sa présidence en 140 caractères.

— Ah. Trump.

— Mamie Rosalie, qu’est-ce que ça veut dire l’expression «l’arroseur arrosé»?

— L’arroseur arrosé fait référence aux newfies qui arrosaient leur asphalte jusqu’à ce que la Terre se tanne d’eux pis qu’elle leur envoie Harvey, Irma pis sa gang  pour l’aider à bien la rincer.

 

—  Si vous saviez que c’était très polluant vos voitures, pourquoi vous ne preniez pas plus le transport en commun?

—  Parce que c’était trop long pis qu’on n’avait pas le temps.

—  Pourquoi? Qu’est-ce que vous faisiez de votre temps?

—  On était pognés dans le trafic.

 

—  Est-ce que c’est vrai que tu as déjà vu le pont Champlain terminé?

—  Non, mais ça s’en vient. Parait qu’ils devraient l’achever cette année.

 

—  Comment on fait les bébés? 

—  Quand deux personnes s’aiment beaucoup beaucoup, elles commencent à économiser pendant très longtemps et quand elles sont prêtes, elles se rendent dans un laboratoire pour bricoler un bébé et elles y retournent jusqu’à temps que ça marche.

 

—  Est-ce que c’est à cause que vous avez mangé les animaux que vous êtes devenus stériles?

—  Oui, entre autres. Mais on ne les mangeait pas tous. Seulement ceux qu’on ne connaissait pas.

 

— Finalement,  la Nadine, est-ce qu’elle était décédée dans la deuxième saison de District 31?

—  Non pas cette fois-là. Elle est juste morte dans l’épisode 37 de la saison 16 parce que Magalie Lépine Blondeau avait décroché  un contrat en Europe.

 

—  Ouin, finalement avec le recul, c’est pas vrai que c’était mieux dans ton temps hein?

—  Ben oui c’est vrai! En plus, toi, tu t’es évité le pire. L’année de ta naissance, Despacito a arrêté de jouer à la radio!

 

Vous pouvez entendre Rosalie Bonenfant sur les ondes du 107,3 Rouge tous les vendredis matins 7h30. Cliquez ici pour voir son segment en direct.