/news/green
Navigation

Thetford Mines: des résidus organiques pour faire renaître la flore

Coup d'oeil sur cet article

THETFORD MINES – Le paysage du secteur de Black Lake à Thetford Mines s'embellira dans les prochains mois. Un projet environnemental québécois redonnera un nouveau souffle à la mine Lake, alors que des biosolides provenant de matières résiduelles organiques seront utilisés pour revitaliser la flore.

«On fait simplement plus rapidement ce que la nature arrivait à créer comme végétation sans l'appui de l'aide humaine», a dit vendredi Simon Naylor, vice-président de la compagnie Viridis, en entrevue avec TVA Nouvelles.

Leader provincial dans le domaine du recyclage des déchets organiques, l'entreprise Viridis, fondée en 2010, fabrique notamment cette mixture unique à base de résidus de matières organiques provenant des industries papetières, comme précise le cofondateur de l'entreprise.

«Le but de toute cette démarche est de recycler les déchets organiques générés par les industries et les personnes au Québec parce qu'on ne veut plus les gaspiller. On souhaite donc recréer un couvert végétal sur un site qui était entièrement gris et qui ressemblait à un paysage de "Star Wars"», a-t-il dit.

Un laboratoire de recherche

L'entreprise Viridis a aussi développé un partenariat avec l'Université du Québec en Outaouais pour utiliser le site minier de Black Lake comme laboratoire de recherche. D'autres projets similaires à celui de Thetford Mines pourraient être développés prochainement dans d'autres sites miniers de la région.