/sports/hockey/canadiens
Navigation

Éric Gélinas se réjouit pour son frère

CAMP CANADIENS
Capture d’écran, TVA Sports Éric Gélinas

Coup d'oeil sur cet article

Il est encore trop tôt pour savoir quelle formation affrontera les Bruins lundi soir à Québec. Cependant, Claude Julien a déjà laissé entendre qu’il enverrait dans la mêlée des joueurs susceptibles d’intéresser les partisans de la vieille capitale.

Outre celui de quelques vétérans, le nom d’Éric Gélinas pourrait faire partie de cette catégorie. Présent au camp du Canadien à titre d’invité, le défenseur connaît bien Québec pour y passer quelques semaines au cours de l’été.

« Ce serait cool de jouer à Québec. Je n’ai jamais vu le nouvel amphithéâtre. En plus, je connais encore beaucoup de gens là-bas », a-t-il déclaré, dans les couloirs du Complexe sportif de Brossard.

Parmi ceux-ci se trouve évidemment son frère Karl, artilleur partant et instructeur des lanceurs des Capitales de Québec. Pas plus tard que jeudi, Karl et les Capitales ont eu la chance de savourer un autre championnat de la Ligue Can-Am.

« C’est incroyable. C’est son sixième championnat. Six en 11 ans ! Mais son premier en tant qu’entraîneur des lanceurs », s’est-il réjoui.

Karl Gelinas
Photo d'archives, Daniel Mallard
Karl Gelinas

« J’ai passé un peu de temps là-bas cet été. Je connais la plupart des gars des Capitales. Ce serait plaisant d’en revoir quelques-uns à l’aréna », a ajouté l’arrière de 26 ans.

À L’adolescence : la croisée des chemins

À la fois joueurs de hockey et de baseball, les frères Gélinas ont dû faire un choix à l’adolescence. Éric a rapidement opté pour le hockey. De son côté, même s’il avait un penchant évident pour le baseball, Karl a dû être victime d’une malchance pour abandonner le hockey.

« Contrairement à moi, il ne jouait pas au hockey d’été parce qu’il se concentrait sur le baseball. Cependant, il a subi une commotion cérébrale quand il était bantam. Alors, mon père lui a dit : “Si tu veux étirer ta carrière au baseball, tu devrais peut-être te concentrer uniquement sur ce sport.” C’est là qu’il a commencé à gravir les échelons. D’abord avec les Ailes du Québec puis avec l’ABC du baseball », a raconté Éric Gélinas.


► Le Canadien disputera un premier match intraéquipe samedi après-midi à 13 h, au Centre Bell.