/travel/destinations
Navigation

On fête la pomme à Cap-Saint-Ignace

Cidredie la Pomme du Saint-Laurent.
Photo Philippe Caron Cidredie la Pomme du Saint-Laurent.

Coup d'oeil sur cet article

« La pomme est la dernière récolte de l’automne. Alors, pourquoi ne pas la célébrer et lui faire une fête ? » lance Louis Couillard, propriétaire de la Pommeraie des Couillard, à Cap-Saint-Ignace, une vieille municipalité située sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, à l’est de Montmagny.

Louis Couillard a eu cette idée il y a 36 ans. Et depuis, chaque automne, à la fin de septembre, c’est littéralement la fête dans le Verger de la famille Couillard. « Les gens viennent faire des balades en tracteur, ils traversent une forêt enchantée pour arriver dans un beau verger qui a comme horizon des massifs montagneux. Ils font la cueillette des pommes et ils pique-niquent dans le verger », raconte Monsieur Couillard. Son verger est constitué d’environ 1000 pommiers, dont quelques vieux pommiers tout tordus qui ont été plantés il y a plus de cent ans.

Cuisine maison

Madame Jeanne D’Arc Couillard, 91 ans et mère de Louis, est aux chaudrons une bonne partie de l’automne pour transformer la pomme en marmelades, en beurres, en gelées... Louis, pour sa part, travaille en collaboration avec des producteurs de sa région pour faire des pâtés de foie, pâtés de campagne et saucisses à base de pommes.

Des producteurs de la région font divers pâtés et saucisses à base de pommes.
Photo courtoisie
Des producteurs de la région font divers pâtés et saucisses à base de pommes.

Louis Couillard a été un précurseur sur le Chemin Bellevue à Cap-Saint-Ignace, une belle route de campagne où les vergers s’alignent devant la longue plaine dominant le fleuve Saint-Laurent. C’est grâce à lui si la visite des vergers est devenue une belle tradition en automne.

Avec les sept vergers qui s’alignent le long du chemin et les 10 000 pommiers qu’ils regroupent (une trentaine de variétés), Cap-Saint-Ignace est un peu devenue la capitale de la pomme dans l’Est-du-Québec.

Des passionnés

Et voilà l’occasion de rencontrer des gens passionnés. Aux Vergers du Cap, Francine Saint-Pierre et Raymond Ouellet cultivent 13 variétés de pommes qu’ils transforment en beurres, en tartinades, en gelées, en confitures... etc. Ils offrent aussi une belle variété de légumes frais et des herbes séchées à l’équinoxe d’été... Il s’agit du seul verger certifié biologique de cette route des pommes. On n’y fait pas seulement l’autocueillette des pommes, mais aussi celle des prunes et des cerises.

Francine Saint-Pierre et Raymond Ouellet, propriétaires des vergers du cap.
Photo Beaulieu Lavoie
Francine Saint-Pierre et Raymond Ouellet, propriétaires des vergers du cap.

À quelques pas de là, Suzanne Gagné et son conjoint, Gilles, dirigent avec succès l’entreprise La Cidrerie La Pomme du Saint-Laurent. « Il y avait déjà des pommiers au début du siècle, raconte Suzanne, qui a redonné vie au verger de son grand-père, puis qui s’est lancée dans la production de cidre artisanal. Suzanne a été la première femme au Québec à obtenir un permis de production de cidre.

Les vergers du cap.
Photo courtoisie
Les vergers du cap.

Sur son verger, qui compte 4000 pommiers, elle célèbre aussi la pomme durant la fin de semaine du 30 septembre. Les visiteurs y font des balades en tracteur, de l’autocueillette et aussi des dégustations. Il y a également une mini-ferme pour amuser les enfants.

Sur le Chemin Bellevue, on peut cueillir la pomme jusqu’à l’Action de grâces.

Repères

Fête de la pomme : 23 et 24 septembre à la Pommeraie des Couillard. Les 30 septembre et 1er octobre à la Cidrerie la pomme du Saint-Laurent.

Promenade gourmande : 30 septembre et 1er octobre. Une trentaine d’adresses dans la région de Montmagny où on peut faire connaissance avec les producteurs, transformateurs et restaurateurs. On y trouve entre autres : produits de l’érable, fromages, pains, esturgeon, viandes, plantes sauvages, fleurs comestibles, alpagas... et bien sûr des pommes !

www.promenadegourmande.ca

Centre Art-Terroir : On s’y arrête pour prendre des informations et se procurer des produits du terroir et des pièces d’artisans régionaux. Ouvert les fins de semaine. On y trouve une halte avec tables à pique-nique.

223, Chemin des Pionniers Ouest, Cap-Saint-Ignace.

Pour informations sur la région : www.montmagnyetlesiles.com