/news/provincial
Navigation

«Un lieu central pour Québec»

Le maire Régis Labeaume emballé par la place Jean-Béliveau, inaugurée en grande pompe samedi

Coup d'oeil sur cet article

La place Jean-Béliveau, devant le Centre Vidéotron, a pris vie samedi, à l’occasion de son inauguration, et les festivités se poursuivent dimanche.

« Il aurait été heureux, ça l’aurait beaucoup touché, comme ça me touche moi aussi. J’espère que, d’en haut, il nous voit. J’espère qu’il voit tout ça », a confié la veuve de Jean Béliveau, Élise Couture, très émue de cet hommage rendu à son mari, dont elle est tombée amoureuse à Québec dans les années 1950.

Des centaines de citoyens de la capitale ont convergé vers la nouvelle place publique – en profitant d’un soleil radieux et du stationnement gratuit pour le week-end – pour découvrir le site, où l’on inaugurait aussi l’œuvre d’art public La rencontre, la plus grande sculpture en bronze coulé au Canada.

« Un lieu de rassemblement »

« Autant c’était désert il y a à peu près quatre ou cinq ans, autant ça va redevenir animé, ça va devenir un lieu central pour Québec », a affirmé Régis Labeaume, qui s’est dit « fier » de participer à cette inauguration.

« Jean Béliveau, c’était un grand rassembleur. [...] Désormais, nous aurons un emplacement pour honorer sa mémoire, un lieu de rassemblement festif, de divertissement en famille et de pratique sportive », a-t-il souligné.

Avec les deux imposants cerfs en bronze trônant en son centre, la place Jean-Béliveau offre des parterres de détente gazonnés et plusieurs aires de repos. Des jeux d’eau amusent les enfants. D’ici quelques années, des ajouts sont prévus.

« De l’argent bien investi »

« Imaginez-vous ça en hiver, vous allez avoir une patinoire où des jeunes vont jouer au hockey, [...] vous allez pouvoir prendre une bière [ou] aller vous chercher à manger au marché public », a illustré le maire de Québec, qui a aussi vanté les atouts de la place en été, notant que des jeux pour enfants seront aménagés dans les boisés.

Le site, qui a nécessité un investissement de 10 M$, semblait plaire aux citoyens présents. « C’est splendide », a commenté Alain Blouin, de Vanier. « C’est beau. C’est de l’argent bien investi si on occupe bien le site, si on le rend vivant », a mentionné Diane Breton, de L’Ancienne-Lorette.

D’autres grands seront honorés

Les personnages marquants de l’histoire du hockey à Québec, dont Jean Béliveau, seront honorés dans une allée qui sera aménagée dans les prochaines années face au Pavillon de la jeunesse, a révélé la Ville, samedi.

Les citoyens seront prochainement appelés à voter pour déterminer quelles vedettes du hockey devraient avoir leur sculpture en bronze les représentant en pleine action.

« On veut que ce soit plus ludique et que les gens puissent aller prendre des photos », a expliqué le maire Régis Labeaume, estimant qu’au moins une quinzaine de personnages pourraient être honorés.

Projet artistique

Un autre projet artistique dans cette même allée, financé également par la Ville et la Commission de la capitale nationale du Québec, prévoit « des œuvres contemporaines et audiovisuelles » qui mettront en valeur l’histoire du hockey à Québec à travers les différentes équipes qui y ont joué.

Une place qui fait l’unanimité

« Mon mari aurait été très touché de voir ce grand espace public si soigneusement aménagé nommé en son honneur. [...] Bravo, c’est vraiment magnifique ! »

– Élise Couture, veuve de Jean Béliveau

« Nous avons souhaité créer une œuvre adaptée à notre époque et ouverte au monde d’aujourd’hui. [...] Et quand je regarde cette magnifique sculpture et cette vaste place, j’ai le sentiment qu’on a réussi. »

– Jean-François Cooke, du duo Cooke-Sasseville, artistes de l’œuvre d’art La rencontre

« Chaque fois que j’entends son nom, ça me fait quelque chose. Jean Béliveau, aussi bon il était sur la glace, aussi bon il était en dehors de la glace. Je ne pouvais pas manquer ça aujourd’hui. Il le mérite. »

– Jean-Guy Talbot, ancien coéquipier et grand ami de Jean Béliveau

« C’est un très bel hommage à Jean Béliveau. Je pense que c’est une grosse marque de reconnaissance, ça va être un endroit très couru à Québec. »

– Réal Cloutier, ancien joueur des Nordiques

« C’est super beau, c’est vraiment à l’image de Jean Béliveau. C’est simple, c’est une belle place. Je pense que le monde va en profiter. »

– Pierre Lacroix, ancien joueur des Nordiques

Propos recueillis par Sophie Côté et Dominique Lelièvre